norway Aug 7, 2021; Tokyo, Japan; Jakob Ingebrigtsen (NOR) celebrates winning the gold medal in the 1500m finals during the Tokyo 2020 Olympic Summer Games at Olympic Stadium. Mandatory Credit: James Lang/USA TODAY Sports/Sipa USA By Icon Sport - Tokyo (Japon)

JO 2020 : L’Afrique toujours à la traîne

Publié le : / Par

Depuis 1960, l’Afrique peine toujours à véritablement s’affirmer aux Jeux Olympiques. En 15 éditions, le continent berceau de l’humanité s’est toujours contenté du menu fretin.

Exit les Jeux Olympiques de Tokyo 2020. A l’heure du bilan, l’Afrique s’en tire avec 37 médailles dont 11 en or. Comparé à Rio 2016, le continent berceau de l’humanité a moins bien performé, lui qui avait battu un record en remportant 5% des médailles mises en jeu (45 médailles dont 11 en or). Seuls 13 pays sur les 54 qui représentaient l’Afrique ont pu ramener au moins une médaille de Tokyo. 19ème au classement général, le Kenya ramène la plus belle moisson du continent avec 10 médailles dont 4 en Or. Avec 6 médailles, l’Egypte est deuxième pays africain tandis que l’Ouganda complète le podium  avec 4 médailles dont deux en Or.

ghan JO 2020 : L'Afrique toujours à la traîne

Photo by Bob Strong/UPI/ABACAPRESS.COM By Icon Sport – Tokyo (Japon)

 

Au fil des éditions, les performances de l’Afrique aux Jeux Olympiques peinent à véritablement progresser. A  Londres en 2012, le bilan final affichait 34 médailles dont 11 en or. Dans la capitale britannique, les athlètes africains avaient été moins forts  que quatre ans plus tôt à Pékin en Chine d’où ils ramenaient 40 métaux dont 13 en or. A Athènes en 2004 et à Sydney en 2000, les chiffres ont été les mêmes, à savoir : 35 médailles dont 9 en Or. Une médaille de plus qu’à Atlanta en 1996 d’où l’Afrique repartait avec 34 médailles dans sa gibecière (11 Or,  9 Argent et 14 Bronze). C’est la première fois que le continent noir franchissait d’ailleurs le cap des 30 médailles à ce rendez-vous. A Barcelone en 1992, elle avait ramené 25 médailles dont 5 en or, 12 en argent et 8 en bronze.

Il a fallu attendre 1968 à  Mexico, pour voir l’Afrique présenter pour la première fois un bilan probant, aidée notamment par les courses athlétiques de demi-fond et de fond (cinq médailles d’or, sept médailles d’argent et quatre médailles de bronze). Avant cette édition mexicaine, seul l’athlète éthiopien, spécialiste des courses de fond Abebe Bikila avait ramené une médaille d’or pour l’Afrique à Rome 1960 et à Tokyo 64.

En 15 éditions des JO, l’Afrique totalise 101 médailles en or et 367 médailles. Le continent ne saurait obtenir de meilleurs  résultats si ses Etats ne songent pas à mettre en place de  meilleures politiques sportives et à offrir de meilleures conditions de préparation à leurs athlètes.