Kim Gaucher

JO 2020: Kim Gaucher fait bouger les lignes, les bébés au lait acceptés aux jeux

Publié le : / Par

Après avoir plaidé pour son cas sur les réseaux sociaux, la Canadienne Kim Gaucher obtient la carte verte à toutes les mères qui souhaitent emmener leurs bébés avec elles au Japon à l’occasion des Jeux olympiques.

Kim Gaucher, un membre de l’équipe Canadienne de basketball a plaidé sur les réseaux sociaux pour pouvoir emmener sa fille Sophie de 3 mois avec elle au Japon dans le cadre des JO qui démarrent dans quelques jours à Tokyo, le 23 juillet plus précisément.

Elle avait dans un premier laisser paraître son dilemme et sa détresse en disant qu’elle était obligé de « rater les Jeux olympiques, ou passer 28 jours à Tokyo sans sa fille, toujours allaitée », avant d’ajouter « Les partisans japonais seront sur place, les arénas seront remplis à moitié de leur capacité et moi, je ne pourrais pas emmener ma fille … Nous avons tenté d’en appeler. Tout le monde dit être de notre côté, mais personne ne peut faire quoi que ce soit. Voyons voir si on peut faire bouger les choses. Nous sommes en 2021. Faisons en sorte que les mères au travail soient la normalité », avait-elle déclaré sur les réseaux sociaux.

Dans un premier temps, le Comité International Olympique (CIO) a été contre cette idée en raison de la situation sanitaire liée à la Covid-19 qui prévaut. Mais il a fini par répondre favorablement à cet appel, permettant à Gaucher et à toutes les mères athlètes qui allaitent, d’emmener leurs bébés avec elles aux jeux olympiques. « Nous sommes très heureux qu’un grand nombre de mères puissent toujours prendre part à des compétitions de haut niveau, dont aux Jeux olympiques. Nous sommes enchantés de savoir que le comité organisateur des Jeux de Tokyo a trouvé une solution pour permettre aux mères qui allaitent leurs enfants de les amener avec elles au pays », a déclaré le CIO par communiqué.