Soufiane El Bakkali 210802 Soufiane El Bakkali of Morocco celebrates after winning in men's 3000 meter steeplechase final during day 10 of the Tokyo 2020 Olympic Games on August 2, 2021 in Tokyo. Photo: Vegard Wivestad Grøtt / BILDBYRÅN / kod VG / VG0148 Photo by Icon Sport - Stade Olympique National - Tokyo (Japon)

JO 2020 – 3000m steeple : Soufiane El Bakkali stoppe la domination des éthiopiens et des kényans

Publié le : / Par
soufiane 2 JO 2020 - 3000m steeple : Soufiane El Bakkali stoppe la domination des éthiopiens et des kényans

Photo by Icon Sport – Stade Olympique National – Tokyo (Japon)

Du rêve à la réalité. Soufiane el-Bakkali a décroché ce lundi 2 août le titre olympique du 3 000 m steeple. Le géant marocain d’un mètre 95 met un terme à 41 ans d’hégémonie des Kényans et des Ethiopiens.
Prouesse magique de Soufiane el-Bakkali aux Jeux olympiques de Tokyo. Après plusieurs années de galère, de persévérance et de patience, le Marocain de 25 ans a enfin accompli l’incroyable. Il a dominé la finale en 8’08 »90 devant Lamecha Girma (8’10 »38) et Benjamin Kigen (8’11 »45), pour s’emparer de son premier titre olympique. S’imposer devant l’Éthiopie et le Kenya n’est pas un cadeau descendu du ciel, mais le fruit de plusieurs années de dur labeur.
victoire JO 2020 - 3000m steeple : Soufiane El Bakkali stoppe la domination des éthiopiens et des kényans

Photo by Icon Sport – Stade Olympique National – Tokyo (Japon)

Par cette victoire merveilleuse, Soufiane el-Bakkali a mis fin au règne sans partage des Kényans et des Éthiopiens, qui depuis 1980 se partageaient le 3000 m steeple hommes aux Jeux olympiques. Cette consécration en or fait aussi de lui le premier champion olympique du Maroc depuis Hicham El Guerrouj en 2004. En Grèce, ce dernier avait réalisé le doublé sur 1.500 et 5.000 mètres.
Mais d’où est parti le champion marocain ?
Soufiane el-Bakkali qui a fait ses débuts à Fès a gagné la considération du monde en 2016 aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro. Dans cette ville mythique du Brésil, l’étoile brillante du Royaume Chérifien a échoué au pied du podium, avec un chrono de 8 min 14 s 35. Malgré la 4e place, Soufiane el-Bakkali a sidéré plus d’un et laissait entrevoir un champion de demain.
Grâce à sa prestation à Rio, Soufiane el-Bakkali est sorti de l’inconnu. L’année 2017, il a été vice-champion du monde à Londres et médaillé d’argent lors de la Diamond League de Bruxelles. Suite à ce double performance, l’énigmatique Marocain a réalisé pour la première fois le 3000 m steeple en dessous des huit minutes. Le 20 juillet 2018 au Meeting Herculis de Monaco, il a achevé sa course en 7 min 58 s 15. Dès ce moment, les plus optimistes savaient qu’il allait être un jour champion olympique.
Et ce jour est arrivé. Soufiane el-Bakkali a atteint son rêve et est aujourd’hui au sommet de sa course et de sa carrière. Il succède au Kényan Conseslus Kipruto, vainqueur de l’épreuve en 2016 au stade olympique de Rio.