JEUX AFRICAINS 2019  Une journée en or pour le Burkina

JEUX AFRICAINS 2019 Une journée en or pour le Burkina

Publié le : / Par

 

Si le Burkina Faso ne comptait jusque-là que deux petites médailles en bronze, ce n’est plus le cas. En effet, las de jouer les rôles secondaires à ces 12es Jeux africains, les athlètes burkinabè se sont parés d’or ce 27 août. 

C’est d’abord Hugues Fabrice Zango qui sonna la révolte en dominant outrageusement le concours de triple saut. Sans véritablement forcer son talent, celui qui détient le record d’Afrique (17, 58 m) remporté aisément le concours avec un bond à 16, 88 m, suffisant pour devancer Yasser Mohammed Triki (16, 71 m) et Jean Patrick Drack (16, 53 m).

Un peu plus tard, son exemple était suivi par Laetitia Bambara. Si elle avait manqué ses dernières grandes sorties, la Burkinabè a été cette fois à la hauteur des attentes. C’est avec un lancer de 65, 28 mètres qu’elle a tenu en respect ses principales concurrentes, les Nigérianes Temilola Olatoke Ogunrinde (64, 68 m) et Adetola Oyesade Olatoye (63, 97 m) pour offrir la 2e médaille d’or à son pays. 

Il y aura, quoi qu’il arrive, une 5e médaille puisque l’équipe de football a décroché ce soir sa qualification pour la finale en venant à bout du Sénégal aux tirs au but (1-1). Ce sera donc, au pire des cas, une médaille d’argent. Avec la qualification de Marthe Koala pour la finale du 100 mètres haies, le Burkina Faso pourrait même espérer encore plus.