Refiloe Jane

Italie – Milan : « Aucun rêve n’est irréalisable » pour la Sud-Africaine Refiloe Jane

Publié le : / Par

Refiloe Jane va jouer la nouvelle saison 2021-22 dans l’équipe féminine de l’AC Milan TV comme confirmé par un communiqué du club lundi, 02 août dernier. Alors qu’elle a prolongé d’un an chez les Rossoneri, la Sud-Africaine de 28 ans s’est confiée à Milan TV sur son intégration depuis qu’elle est arrivée en 2019, ses ambitions et a adressé un message aux jeunes filles et à l’Afrique du Sud.

Lundi, l’AC Milan a annoncé le renouvellement de contrat de Refiloe Jane. La milieu de terrain sud-africaine des Banyana Banyana a accordé une interview à Milan TV où elle évoque la nouvelle aventure qui l’attend, son intégration et ses ambitions au club italien et dans sa carrière de footballeuse professionnelle.

Sur le renouvellement : « Je suis honorée et très heureuse pour le renouvellement de mon contrat. Je vais jouer une autre année à Milan, jusqu’à présent, c’était un voyage rempli de satisfaction, non seulement pour moi, mais aussi pour l’équipe. J’ai hâte de savoir ce qui nous attend cette saison. »

Sur la saison écoulée du club dans la catégorie féminine : « Depuis la saison dernière, nous avons appris que nous devons jouer match après match. Le plus important est de faire des résultats à chaque rencontre, surtout en début de saison. La manière dont on commence est essentielle pour la suite de la saison. »

Sur les objectifs : « Une équipe a des rêves et des objectifs à poursuivre à chaque saison et cette année ne sera pas différente. Nous avons atteint certains des objectifs que nous nous étions assignés et cette saison, nous allons essayer d’atteindre ceux qui nous ont échappé la saison dernière. Nous ferons un pas à la fois sans nous mettre trop de pression, en regardant vers l’avenir plutôt que vers le présent. »

Sur sa croissance à l’AC Milan : « D’un point de vue footballistique, j’ai beaucoup grandi, d’autant plus que je suis sortie de ma zone de confort en déménageant dans un nouveau pays dont je ne parle pas la langue et que je ne connais pas la culture. En tant que personne en dehors du terrain, j’ai appris à m’adapter et à quel point les relations sont importantes. Maintenant, je dois absolument apprendre la langue. C’est important et je sais que c’est le cas pour moi et pour la suite du parcours. »

Que diriez-vous aux petites filles ? « Si je pouvais me rencontrer enfant, je me dirais de poursuivre mes rêves et il n’y a pas de trop grands rêves si vous avez la volonté, le courage et la discipline. Il faut viser au maximum car aucun rêve n’est irréalisable. »

Croyez-vous être un exemple ? « Ce n’est pas acquis que je puisse inspirer les gens avec mon talent. D’habitude, je me dis que le talent qui m’a été donné a une raison. Quand je l’utilise, je ne le fais pas seulement pour moi-même, mais aussi pour tous les enfants qui me regardent. Mes qualités doivent être une motivation, surtout pour le peuple d’Afrique du Sud, mon pays. Le fait que je vienne d’un pays difficile montre que si vous avez un rêve et un soutien adéquat, aucun rêve n’est irréalisable. »

Sur sa fondation : « En créant la Fondation Refiloe Jane, j’espère inspirer la prochaine génération. Je veux redonner aux enfants le soutien que j’ai reçu en jouant au football. Je veux les aider à réaliser leurs rêves, qu’ils aient la possibilité d’étudier ou de jouer au football ou de vivre en général. J’aimerais changer la prochaine génération. »

Un salut aux fans : « Salut les fans, merci beaucoup pour votre soutien. Toujours ForzaMilan ! »