Italie : Maurizio Sarri dévoile ses objectifs et sa philosophie pour la Lazio

Italie : Maurizio Sarri dévoile ses objectifs et sa philosophie pour la Lazio

Publié le : / Par

Maurizio Sarri affirme que la Lazio vise un top quatre dans le championnat italien la saison prochaine. Le technicien italien insiste sur le fait qu’il attend chez les joueurs de l’Aquile un groupe avec un esprit de sacrifice ayant l’envie de dominer les matchs.

Sarri a signé un contrat de deux ans avec les Biancocelesti et a été dévoilé en conférence de presse vendredi. « Le club m’avait proposé un contrat de quatre ans, mais j’ai opté pour un contrat plus court en raison de mon âge. Je veux être sûr d’avoir la même force dans deux ans, si ce sera le cas, alors je peux prolonger mon séjour ici. », a déclaré l’homme de 62 ans.

Les raisons de la signature de Sarri à Rome. « Je suis ici pour deux raisons, la première est une raison personnelle car la Lazio me permet de faire ressortir mes meilleures caractéristiques. La deuxième raison est une raison technique. Même s’il nous manque quelque chose pour faire ce que j’aime, je pense qu’il y a les conditions pour bien faire. », a-t-il poursuivi.

La philosophie de jeu que va prôner Sarri. « J’aimerais voir une équipe avec un esprit de sacrifice pendant la semaine, je veux voir un groupe qui a hâte de dominer les matchs. Nous allons commencer avec un système 4-3-3, mais cela peut évoluer et changer. J’ai souvent changé de système au cours de ma carrière. », révèle Maurizio Sarri.

A-t-il déjà parlé du marché des transferts ? « Nous avons une liste de joueurs et nous avons besoin de nouvelles signatures pour jouer avec un système différent de celui utilisé dans le passé. Nous n’avons pas discuté des noms, mais des caractéristiques. Ce sera une fenêtre de transfert difficile pour tout le monde. »

La pré-saison de la Lazio débute ce samedi. « J’aimerais commencer la pré-saison avec 24 joueurs demain, mais je sais que ce n’est pas possible. Il est difficile de savoir combien de temps il faudra pour construire une nouvelle identité. J’avais réussi deux points lors des trois premiers matchs au Napoli. Nous avons eu un bon départ à Chelsea, alors qu’à la Juventus, c’était plus difficile même si au final nous avons remporté le titre. »

En attendant, les Biancocelesti ont déjà obtenu les services d’Elseid Hysaj et Felipe Anderson. « Si je n’avais pas cru en Felipe, je me serais opposé à sa signature. Quand il était à la Lazio, il a très bien joué pendant 6-7 mois et semblait destiné à rejoindre Barcelone. Il a manqué de constance, mais nous devons créer la meilleure situation pour lui.

La Lazio peut-elle être en lice pour le titre comme en 2019, lorsque Sarri était à la tête de la Juventus ? « J’ai lu plusieurs fois que la Lazio aurait remporté le titre sans le confinement. La vérité est que la Juventus a toujours été le leader du classement, mais la Lazio était l’adversaire le plus dangereux cette saison- là. Je ne pense pas que la Lazio ait des problèmes physiques. Beaucoup dépend de la liste des rencontres, qui pourrait changer à l’avenir. »

Sarri a été entraîneur du Napoli, de Chelsea et de la Juventus, avant d’atterrir à Rome. La Ligue Europa est-elle une cible pour les Biancocelesti ? « Il faut toujours donner le meilleur de lui-même en Europe, c’est une erreur de le sous-estimer. Ensuite, nous avons besoin d’un effectif profond parce que la Ligue Europa est une compétition difficile, quand j’étais à Chelsea, j’avais l’habitude de faire tourner six ou sept joueurs d’un match à l’autre. »