Mike Maignan Mike Maignan - crédit photo : icon sport

Italie : L’appel poignant de Mike Maignan au monde entier contre le racisme

Publié le : / Par

Comme Tiémoué Bakayoko, Mike Maignan a publié une déclaration sur les réseaux sociaux après avoir reçu des insultes racistes de la part d’une poignée de fans de la Juventus dimanche à Turin. « Tant que nous considérerons ce qui s’est passé comme des « incidents isolés », l’histoire se répétera encore et encore, et encore. », a écrit le gardien de but français.

Le gardien de but du Milan a été ciblé par des insultes racistes lors de l’échauffement avec les siens sur la ligne de touche à l’Allianz Juventus Stadium de Turin dimanche. C’était lors de la 4e journée quand ils ont arraché un nul 1-1 contre les Bianconeri en Serie A.

La Juve a porté plainte et une enquête est en cours pour identifier et expulser celui qui était responsable de ces chants. Cependant, l’incident qu’à vécu Maignan n’est qu’une partie d’un problème plus large dans le football et la société, qui ne semble qu’empirer dans toute l’Europe.

« Dimanche soir, à l’Allianz Stadium, certains supporters de la Juventus ont lancé des insultes et des chants racistes autour de moi. Que voulez-vous que je dise ? Voulez-vous que je dise que le racisme est mauvais et que ces fans sont stupides ? Il ne s’agit pas de cela. », a écrit Maignan sur les réseaux sociaux. », poursuit Maignan.

« Je ne suis pas le premier et je ne serai pas le dernier joueur à vivre ça. Tant que nous considérerons ce qui s’est passé comme des « incidents isolés. », l’histoire se répétera encore et encore. Que faisons-nous pour lutter contre le racisme dans le stade de football ? Croyons-nous vraiment qu’il est efficace ? »

« Je fais partie d’un club qui s’efforce d’être un chef de file dans l’opposition à tout type de discrimination. Mais nous devons faire plus et tous unis dans cette bataille contre un problème sociétal plus grand que le football lui-même. Les gens qui prennent des décisions savent-ils ce que cela fait d’entendre des insultes qui nous dépeignent comme des animaux ? »

« Savent-ils ce que cela fait à notre famille, à nos proches qui ne peuvent tout simplement pas comprendre pourquoi ces choses continuent de se produire en 2021 ? Je ne suis pas une ‘victime’ du racisme. Je suis Mike, debout, noir et fier. Tant que nous serons en mesure d’élever la voix et de faire une différence, nous le ferons. », a-t-il conclu.