Italie – Crotone : Le Nigérian Simeon Nwankwo victime d’abus raciste

Italie – Crotone : Le Nigérian Simeon Nwankwo victime d’abus raciste

Publié le : / Par

Les stades sont vides en Italie pourtant, les actes racistes ne manquent pas et s’adaptent incroyablement aux réalités. Après Adam Ounas, c’est au tour de son coéquipier de Crotone, Simeon Tochukwu Nwankwo, d’être victime d’abus racistes vils sur les réseaux sociaux.

Adam Ounas, 2 buts en 6 matchs cette saison, a montré le genre d’insultes qu’il a reçues après une victoire (4-2) contre Torino plus tôt ce mois-ci. L’international algérien de 24 ans a été blessé et a donc manqué la défaite (3-2) de ce samedi contre Bologne. Mais l’attaquant nigérian Simeon Tochukwu Nwankwo, présent dans le onze de départ, a fait bonne impression malgré le revers subi à domicile. L’avant-centre international nigérian a converti un pénalty à cinq minutes de la mi-temps.
Au sortir du match, Simy a publié des histoires sur Instagram avec certains des abus qu’il a reçus après le match. Ces messages incluent « La peste bubonique doit se propager à travers le Nigéria » et « J’adorerai si votre fils meurt d’un cancer du pancréas ». A ces messages, Simy a répondu : « Rendons-le célèbre, car il le mérite ». Il faut préciser que le nigérian a marqué ce samedi soir son 13e but de la saison, à 7 longueurs de son record de la saison dernière en Serie B.
Ironiquement, ce week-end, tous les matchs de Serie A sont précédés d’une vidéo antiraciste. Une initiative de la Legea Serie A.