Issa Hayatou : le natif de Garoua va passer 29 ans à la tête de la CAF

Après la mort de l’éthiopien Ydnekatchew Tessema, la Confédération Africaine de Football se devait de trouver un homme capable de poursuivre l’œuvre émérite de son quatrième président. Une capacité qu’elle va déceler  chez le camerounais Issa Hayatou, âgé de 42 ans au moment où il prend les rennes de la CAF en Août 1987. Issa Hayatou, […]

Avatar de Fabrice Fouda Par 07/10/2021 - 17:13
Issa Hayatou 18 August 2016; Issa Hayatou, IOC member, at the Olympic Stadium, Maracanu00c3u00a3, during the 2016 Rio Summer Olympic Games in Rio de Janeiro, Brazil. Photo by Brendan Moran/Sportsfile / Icon Sport

Après la mort de l’éthiopien Ydnekatchew Tessema, la Confédération Africaine de Football se devait de trouver un homme capable de poursuivre l’œuvre émérite de son quatrième président. Une capacité qu’elle va déceler  chez le camerounais Issa Hayatou, âgé de 42 ans au moment où il prend les rennes de la CAF en Août 1987.

Issa Hayatou, le fils d’une grande famille

Né le 9 Août 1945, Issa Hayatou est issu d’une grande famille camerounaise. Basée dans le nord, ce lignage a vu ses fils occuper des postes de responsabilité sur leur territoire. On peut citer entre autres Amadou Hayatou, ancien secrétaire général de l’Assemblée nationale, Garga Alim Hayatou, secrétaire d’État à la Santé et Lamido de Garoua ou encore Sadou Hayatou, le frère d’Issa, Premier ministre du du 26 avril 1991 au 9 avril 1992.

Au vu des prestigieuses positions de responsabilité occupées par les membres de sa famille, la présence d’Issa Hayatou dans le sport apparait presque comme une erreur. Une perception qui va revenir à la normale lorsque le porte-drapeau du Cameroun Olympique des JO 1984, va passer de champion du local du 400 et du 800 mètres (1964 – 1971), basketteur international, à dirigeant reconnu sur le continent africain. Nommé secrétaire général de la FÉCAFOOT à l’âge de 28 ans, il s’engage dans une carrière administrative qui le mènera au sommet du sport roi.

Issa Hayatou, de la CAF à la FIFA

issa 2 Issa Hayatou : le natif de Garoua va passer 29 ans à la tête de la CAF

Issa HAYATOU – 10.02.2002 – Senegal / Cameroun – Finale CAN

 

Doté d’un Certificat d’aptitude au professorat d’éducation physique et sportive (CAPEPS), obtenu à l’université de Yaoundé en 1973, Issa Hayatou est un sportif aguerri. Lorsqu’il rejoint la tête de la CAF en 1988, il a déjà multiplié les responsabilités dans son pays. Directeur des sports au ministère de la jeunesse et des sports du Cameroun de 1982 à 1986, président de la Fédération Camerounaise de Football, c’est en champion d’Afrique qu’il hérite du siège de l’illustre Tessema.

À la tête de la CAF, Issa Hayatou va passer 29 ans. Une époque décrite par de nombreux faits marquants : une Coupe d’Afrique des Nations régulièrement organisée, le nombre de places à la Coupe du Monde qui passe de 3 à 5, la première organisation d’un Mondial en Afrique (l’Afrique du Sud en 2010), trois pays africains en quart de finale de la Coupe du monde (1990, 2002 et 2010), deux qui passent le premier tour durant une même Coupe du Monde (Algérie et Nigeria en 2014), et une finale de Coupe des Confédérations en 2003. Sans compter les finales des Mondiaux des clubs jouées par le TP Mazembe en 2010 et le Raja de Casablanca en 2013. Un ensemble performances qui confirme que les meilleurs moments du football africain datent du règne du natif de Garoua.

Sur le plan personnel, Issa Hayatou est pareillement passé à un niveau supérieur. Bien qu’il n’ait pas réussi à battre Sepp Blatter aux élections de la FIFA en 2002, il va monter les marches une par une jusqu’au sommet. Membre du comité exécutif de la FIFA de 1990 à 2008, vice-président en 1992 ensuite, il finira par diriger la puissante Fédération après le scandale du FIFA Gate. Le président Blatter a démissionné et il va assurer l’intérim de 2015 à 2016, et diriger le congrès qui conduira à l’élection de Gianni Infantino.

Issa Hayatou, une icône en retrait

Consécutivement à sa défaite lors des élections de 2017, Issa Hayatou s’en retournera chez lui pour une retraite paisible. Nommé PCA de l’Academie Nationale du football (ANAFOOT), il poursuivra sa mission footballistique en toute quiétude jusqu’à ce qu’il soit suspendu par la FIFA de toute activité liée au football jusqu’au 3 août 2022. Une sanction qui arrive dans la foulée de la sage décision du COMEX de la CAF, de faire de lui un président d’honneur de l’organisation.

© Africafootunited, 2022 L’utilisation et/ou la duplication non autorisée des contenus, images ou logo de la marque sans autorisation expresse et écrite d’Africa Foot United est strictement interdite. Tout utilisateur qui agit en fraude des présentes avis de droit d’auteur s’expose à des poursuites civiles et pénales par l’éditeur du site.
Avatar de Fabrice Fouda
Camerounais, je suis un Rédacteur Web Freelance et Blogueur, spécialisé dans le football. Auteur de trois livres et de nombreux articles sur la toile, mon principal blog est Fofoot, présent sur la plateforme MONDOBLOG RFI (Radio France Internationale).
Nos recommandations: