Islam Slimani à France Football: « Il (Roberto Moreno) ne m’a même pas laissé la chance de prouver le contraire »

Islam Slimani à France Football: « Il (Roberto Moreno) ne m’a même pas laissé la chance de prouver le contraire »

Publié le : / Par

France Football a publié lundi, un long entretien de l’international attaquant algérien Islam Slimani. À cœur ouvert, l’algérien est revenu sur sa relation tumultueuse avec l’entraîneur Roberto Moreno. Il s’est également souvenu des beaux moments de complicité avec son compère d’attaque Wissam Ben Yedder.

L’ancien attaquant de Monaco l’algérien Islam Slimani s’est livré à France Football sur son arrivée à l’AS Monaco, son intégration et sa relation compliquée avec son coach Roberto Moreno, l’entraineur du club de la principauté. Ignoré dès son arrivée au club, Islam Slimani a dû batailler dur pour retrouver sa confiance et sa place.

«Personne ne croyait en moi. Je me souviens lors de ma présentation en conférence de presse, il y avait Wissam Ben Yedder, Henry Onyekuru et le président Oleg Petrov. Les journalistes posaient des questions à tout le monde sauf à moi… C’était comme si je n’existais pas. Je me suis dit dans ma tête : « Vous allez bien voir qui est Slimani. » J’ai eu envie de montrer que j’avais des qualités et que, si j’étais là, ce n’est pas du tout par hasard.» a déclaré Islam Slimani avant de revenir sur la complicité naturelle qui existait entre lui et son compère d’attaque Ben Yedder :

«Dès que je suis arrivé, j’ai trouvé une belle complicité avec lui. Sur le terrain, il est évident que l’on se complète parfaitement. C’est un joueur intelligent, très adroit devant le but. Il prend la profondeur, il a des crochets courts redoutables. Il sait aussi jouer en première intention, avec des remises dans le bon timing. À côté, je m’occupais de fixer et de décrocher en jouant les seconds ballons ou en le cherchant dans l’espace. Très honnêtement, on ne l’a pas vraiment travaillé à l’entraînement. C’était tout simplement naturel…»

Plus loin, Slimani évoque sa relation pas au beau fixe avec son entraîneur Roberto Moreno :

«De ma part, il n’y avait pas un problème à son égard. Avant même qu’on commence quoique ce soit, il m’a dit que je serai remplaçant et que je ne jouerai plus. Il est arrivé et il savait déjà. Il ne m’a même pas laissé la chance de prouver le contraire. Il n’y avait aucune concurrence possible. Il m’a juste dit : « Islam, tu étais un des meilleurs lors de la phase aller. Je vais jouer avec un seul attaquant, et toi tu seras remplaçant ».» a t-il dévoilé.

Venu la saison dernière sous Leonardo Jardim, Slimani a vu sa position se fragiliser avec l’arrivée de Roberto  Moreno. Il a marqué 9 buts et délivré 8 passes toutes compétitions confondues avec l’AS Monaco, la saison écoulée.