Interclubs: La CAF annonce des sanctions disciplinaires contre dix (10) clubs

La Commission de Discipline de la Confédération africaine de football (CAF) a prononcé, lundi, des sanctions à l’encontre de trois (03) clubs marocains, deux (02) clubs libyens, un (01) club égyptien, un (01) club algérien, un (01) club tunisien, un (01) congolais et un (01) tanzanien à l’issue des matchs des quarts de finale de la Ligue des Champions et de la Coupe de la Confédération. Les décisions tournent autour des suspensions et des sanctions financières, en plus de jouer des matchs sans spectateurs.

Avatar de Ablam Gnamesso Par 16/05/2022 - 18:04
Interclubs: La CAF annonce des sanctions disciplinaires contre dix (10) clubs

Wydad AC (Maroc)

La Commission de Discipline de la CAF inflige une amende de 8 000 dollars au Wydad AC pour avoir jeté des bouteilles par ses supporters. Une autre amende de 10 000 dollars au club pour envahissement du terrain et non-respect des mesures de sécurité. Elle impose une réduction du nombre de spectateurs au stade Mohammed V de Casablanca pour un maximum de 30 000 personnes lors de la demi-finale pour non-respect et application des règles de sécurité existantes et précise que, en cas de non-respect de cette consigne, le conseil de discipline prononcera automatiquement le huis clos pour les deux prochains matchs à domicile du Wydad.

Al Ittihad (Libye)

Le président d’Al Ittihad, Mahmoud Abouda, a été accusé d’inconduite et de discrédit de la CAF après avoir prétendument formulé des allégations et utilisé un langage vulgaire contre les officiels de match lors de leur Coupe de la Confédération de la CAF contre Ahli Tripoli le 23 avril 2022. Le conseil de discipline a reconnu Abouda coupable et lui a infligé une suspension de six mois de toutes les activités footballistiques liées à la CAF. La Commission lui a également infligé une amende de 10 000 dollars.

Raja Club Athletic (Maroc)

Le Raja a été accusé d’inconduite après que ses partisans ont lancé des objets sur le terrain et utilisé des bombes fumigènes, des pétards et des lasers lors de leur match contre Al Ahly SC. Aussi, la capacité du stade a été largement dépassée.
Pour ce faire, la Commission de Discipline de la CAF a décidé d’infliger au club une sanction de deux matchs à huis clos pour ses prochains matchs interclubs de la CAF. Elle impose également une amende de 24 000 dollars au Raja Club Athletic pour l’utilisation de fumigènes, de bombes, de lasers et de jets de bouteilles, ainsi qu’une amende de 20 000 dollars pour ne pas avoir fourni les mesures de sécurité existantes nécessaires.

Al Ahli Tripoli (Libye)

 

La Commission de Discipline de la CAF a condamné Al Ahli Tripoli à une amende de 10 000 dollars pour avoir autorisé des spectateurs à accéder au stade sans l’autorisation de la CAF. Une autre amende 8 000 dollars pour comportement antisportif de leurs supporters pour l’utilisation de fusées éclairantes et de fumigènes.

ES Sétif (Algérie)

Le Conseil de discipline de la CAF a décidé d’infliger une amende de 16 000 dollars au club algérien pour usage de fumigènes et feux d’artifice et une amende de 8 000 dollars pour usage du laser envers les officiels et les joueurs.

Al Masry (Egypte)

La Commission de Discipline de la CAF suspend les joueurs Farid Shawky Ali Elmarghany et Mohamed Abdelatif Ahmed pour leurs quatre (4) prochains matchs interclubs de la CAF et impose une sanction financière de 10 000 dollars à chaque joueur pour langage inacceptable et abusif envers l’arbitre. Elle suspend, aussi, l’officiel du club Mejdi Traoui pour quatre (4) matchs interclubs de la CAF et lui impose une sanction financière de 10 000 dollars pour avoir bousculé un membre de la sécurité du stade et faute. Suspension également d’un officiel du club Mahmoud Gaber pour une durée de six (6) mois de toutes les activités footballistiques liées à la CAF pour avoir giflé l’arbitre et le deuxième arbitre assistant. Le Conseil a également décidé de lui imposer une sanction financière de 10 000 dollars.

RS Berkane (Maroc)

RS Berkane a également été accusé d’inconduite après que ses spectateurs ont utilisé des lasers, des bombes fumigènes et jeté des bouteilles d’eau sur le terrain. Le conseil de discipline les a reconnus coupables et leur a infligé une amende de 16 000 dollars.

Simba SC (Tanzanie)

La Commission de Discipline de la CAF a infligé une amende de 10 000 dollars au Simba SC de Tanzanie pour l’exécution de rituels dangereux par ses joueurs avant le début du match contre les Orlando Pirates d’Afrique du Sud. Les joueurs ont allumé le feu au rond central alors qu’ils faisaient semblant de prier.
Le Conseil de Discipline de la CAF a adressé, aussi, une lettre d’avertissement à l’entraîneur des Orlando Pirates, Mandla Ncikazi, concernant ses commentaires envers la CAF à la fin du match de son club contre Simba SC.

TP Mazembe (RD Congo)

La Commission de Discipline de la CAF impose une amende de 8.000 dollars au club congolais du TP Mazembe pour l’invasion du terrain et pour ne pas avoir fourni les mesures de sécurité nécessaires lors du match contre Pyramids FC d’Égypte.

Esperance Tunis (Tunisie)

Le conseil de discipline a également reconnu l’Espérance coupable d’avoir utilisé des bombes fumigènes. Le club a été condamné à payer une amende de 8 000 dollars.
© Africafootunited, 2022 L’utilisation et/ou la duplication non autorisée des contenus, images ou logo de la marque sans autorisation expresse et écrite d’Africa Foot United est strictement interdite. Tout utilisateur qui agit en fraude des présentes avis de droit d’auteur s’expose à des poursuites civiles et pénales par l’éditeur du site.
Avatar de Ablam Gnamesso
Reporter Sportif d'Images - Journaliste terrain, membre AIPS. Éditeur Média CAF, Africa Foot United. Directeur de toutes les rédactions à Sportdrome. DP à BeninFoot. Passionné de Sport et spécialiste des questions sur le Burkina, le Bénin et le Togo.
Nos recommandations: