Inter Milan : Voici pourquoi Steven Zhang s’est séparé d’Antonio Conte 

Inter Milan : Voici pourquoi Steven Zhang s’est séparé d’Antonio Conte 

Publié le : / Par

Le président de l’Inter Milan, Steven Zhang, explique pourquoi il a dû laisser partir Antonio Conte. L’homme d’affaires chinois s’est exprimé sur les réelles raisons de cette décision mutuelle trouvée par consentement avec le’tr Italien et sur les ambitions du club la saison prochaine.

Le patron de l’Inter Milan a accordé une longue interview à La Gazzetta dello Sport, ainsi qu’une autre à Sky Sport Italia qui sera diffusée dans les prochains jours. Après avoir remporté le Scudetto, l’entraîneur des Nerazzuri, Antonio Conte a résilié son contrat d’un commun accord. « Dès le premier instant où nous avons pris le relais à l’Inter, nous pensions que Conte serait le meilleur entraîneur pour notre projet et il y a deux ans, nous avons finalement réussi à l’amener chez les Nerazzurri. Je reste convaincu que Conte est un entraîneur gagnant et c’est la raison pour laquelle nous avons tant investi sur lui et l’équipe au cours des deux dernières années. », a déclaré Zhang.

Zhang a été interrogé sur le départ assez soudain de Conte et a confirmé que c’était un désaccord sur les transferts et les investissements qui avait causé la scission. « Nos différents points de vue sur cette situation nous ont conduits à cette séparation. Ce qui n’était pas fondamental pour lui, l’était pour le club. Et vice versa. Conte est un entraîneur de haut niveau, mais en tant que Président, je dois penser à la solidité de ce club. La pandémie avait déjà durement touché nos sources de revenus l’été dernier, mais nous avons continué avec lui, concentrés sur une saison que nous étions convaincus de pouvoir gagner. C’était la bonne décision. Mais maintenant, le coût de la pandémie est si élevé que nous ne pouvons nous empêcher de reconsidérer la situation et d’essayer de réduire les coûts. Évidemment, cela influence aussi notre stratégie de transfert. »

Pour se redresser, le club a obtenu un prêt du fonds d’investissement Oaktree. « COVID a créé d’énormes difficultés financières et en 2019-2020, les pertes des grands clubs européens, dont l’Inter, ont atteint près de 2 milliards d’euros. Tous ces facteurs nous ont obligés à reconsidérer nos plans et à chercher ailleurs de nouvelles ressources. Il y avait beaucoup de rumeurs et de spéculations qui n’étaient pas vraies, mais nous ne pouvions pas les nier tous les jours. »

Les Nerazzuri ont fait venir Simone Inzaghi de la Lazio. « Simone Inzaghi a montré au fil des ans qu’il est un entraîneur de qualité avec de l’expérience et peut garder notre club compétitif, ce que nous voulons, mais aussi coopérer avec nous pour garantir que l’Inter reste un club solide qui ne court aucun risque. Il connaît notre projet, il l’a adopté et nous sommes très heureux de l’avoir ici, en espérant pouvoir gagner ensemble. »

Cela signifie-t-il que conserver le Scudetto est l’objectif de l’Inter pour la saison prochaine ? « Nous avons déjà annoncé nos objectifs économiques, nous avons besoin d’une forte marge bénéficiaire de cette fenêtre de transfert, mais nous voulons aussi maintenir une équipe compétitive pour pouvoir bien faire en Ligue des champions et évidemment nous qualifier à nouveau la saison prochaine, car nous voulons  être une présence stable parmi les grands clubs européens. Ce ne sera pas facile de remporter à nouveau le Scudetto, car six ou sept clubs rêvent de le remporter chaque saison. Profitons du titre que nous avons gagné. »