CAF

Infrastructures : La CAF fixe une première norme pour obtenir l’homologation d’un stade 

Publié le : / Par

Le 03 mai dernier, la Confédération africaine de football (CAF) a annoncé la suspension de 21 stades africains pour cause de non conformité aux normes internationales.

Parmi les critères d’homologation d’un stade de football exigés, la CAF avait listé 17 critères à respecter. La première exigence minimale demandée par la CAF à ses associations membres pour obtenir l’homologation porte sur la qualité du terrain de jeu.

Pour l’instance faîtière du football africain : « Le terrain de jeu doit être absolument lisse et à niveau. Il doit être en gazon naturel ou en gazon artificiel et en parfait état. S’il est en herbe naturelle, un système d’arrosage efficace doit être prévu pour une utilisation par temps sec, de même qu’un système d’entretien de l’herbe et de tonte à ras. En cas de gazon artificiel, fournir un certificat de terrain de la FIFA qui ne doit pas être daté de plus de 2 ans,  » a officiellement communiqué la CAF, le 1er avril dernier à toutes les associations membres.

Désormais, pour accueillir des matchs, les équipes concernées doivent disposer d’un terrain conforme à cette première norme fixée.