Il y a 99 ans (le 7 Août 1921): Le Mououdia club d’Alger est crée

Il y a 99 ans (le 7 Août 1921): Le Mououdia club d’Alger est crée

Publié le : / Par

Ce vendredi 7 août 2020 devrait être jour de célébration du 99è anniversaire de l’historique et prestigieux club du Mouloudia Club d’Alger. Mais, le comité des supporters du club et certains ultras ont décidé de l’ajourner.

 

Dans un communiqué largement diffusé sur les réseaux sociaux, explique cet ajournement par  la situation sanitaire du pays (pandémie du coronavirus). De plus des ultras ont ajourné également leur marche de protestation à cause également du risque de débordements de cette manifestation, en précisant qu’il ne s’agit pas d’un report de ladite marche, qui se tiendra bel et bien après la levée du confinement.

Les ultras réclament le retrait des responsables actuels des affaires du club en plaçant leurs slogans sous les revendications suivantes :  «Pour chasser Sonatrach» ou encore «Libérez le Mouloudia».

Ce 99e anniversaire du MC Alger intervient, au lendemain de la décision des membres de l’Assemblée générale du Groupement sportif des Pétroliers (GSP)  de fusionner avec le Mouloudia club d’Alger (MCA).

Sur le total des 58 membres que compte l’AG du GSP, 40 ont répondu présent et ont majoritairement voté par « Oui », à main levée, avant que leurs homologues du MCA ne fassent de même, lors de leur assemblée extraordinaire, jeudi.

« L’union fait la force. Cette fusion nous rendra plus fort et c’est ce que nous souhaitons tous, car nous voulons redonner au Doyen son lustre d’antan », ont indiqué des responsables du GSP à l’issue de l’AGEx.

Après cette deuxième étape effectuée, d’autres processus administratifs seront enclenchés pour concrétiser la fusion entre le MCA et le GSP qui doit coïncider avec la célébration du centenaire du « Doyen », fondé en 1921, et dont on souhaite rassembler désormais l’ensemble des membres de la famille au sein d’un même club.

Une fois la fusion opérée, le MCA nouvelle version comptera 15 sections, celles existant déjà dans les deux clubs, comme le tennis de table et l’escrime, ne formeront désormais qu’une.

 

De la création du Mouloudia

D’abord, il est très important de savoir que l’appellation du Mouloudia Club d’Alger est tirée de « Mouloud » (naissance)  car la date de fondation du MC Alger (07 août 1921) correspondait avec la fête du « Mouloud » (naissance du Prophète Mohamed Qsssl).

En  juillet 1921 : dans l’ex-place du Cheval (l’actuelle place des Martyrs), un monument érigé comme un défi, face à La Casbah, la statue du Duc d’Orléans pointant son sabre sur notre citadelle, le dos tourné à la mosquée Djemâa El-Djeddid. Des enfants jouaient une partie de football avec une pelote faite en papier et de chiffons. De passage, un militaire lança à ses compagnons à haute voix et de manière ironique : «Je vous présente le Parc-des-Princes des arabes.» Blessé au plus profond de lui-même ,Monsieur Abderrahmane Aouf prit la décision de réunir ses amis et de fonder un véritable club de football, spécifiquement arabe et musulman capable de l’amener à rivaliser un jour avec les meilleurs clubs européens.

Ainsi un groupe de jeunes Algériens de la Casbah (Historique quartier d’Alger) entrèrent en contact avec leurs compatriotes de Bab El Oued (Quartier Populaire à Alger) avec l’intention de fonder un club de football Algérien et le contact fut établi en grande partie grâce à (Aouf Hamoud) qui assurait la liaison entre les deux quartiers,. Et c’est cette réunion qui donna naissance au club fut à l’arrière boutique du café « Benachere » actuellement « Yahi »,et parce que ce jour (07 août 1921) coïncidait avec le  » Mouloud  » le club fut appelé  » Mouloudia Club d’Alger  » à noter aussi que parmi les présents dans cette réunion il y avait (El Hadj Derrich). Quant aux couleurs (vert et rouge) elles furent choisies pour leurs symboliques : le vert est le signe de l’espoir du peuple Algérien et couleur symbolique de l’Islam ; le rouge est le signe l’amour de la patrie et du sacrifice pour elle.

Durant la saison 1922/1923 le MC. Alger fut officiellement admis à la ligue régionale Algérienne (FFF) et cela à la 4ème division, mais malgré ces belles prestations et la qualité de son jeu le MC. Alger n’a pas pu accéder à la division supérieure sous l’ombre de la presse Française qui évitait de publier les résultats et les news du club par crainte d’augmenter sa popularité du club, mais aussi par l’apparition de la loi « BORDES » qui obligeait les clubs musulmans à contenir en moins deux joueurs européens et cela avec l’intention de réduire la popularité du club qui ne cessait de s’agrandir, alors il a fallu attendre 14 saisons pour voir le MC. Alger accéder à la légion d’honneur et ceci s’est fait en cours de la saison 1935/1936 après une domination totale du MC. Alger durant l’année qui s’est terminée par un match barrage contre le club Français  » Olympique Maringo  » Hadjout actuellement, qui s’est vu être rejoué 3 fois après 2 matchs nuls ce qui était une première dans l’histoire de la (FFF), mais au terme de la 3ème rencontre c’était le MC. Alger qui gagna avec le score de 2-1 , c’était alors la 1ere montée dans l’histoire du club.

Depuis, et pour simplement résumer la très riche histoire de ce prestigieux clubs algériens, il suffit juste de citer son palmarès pour se rendre compte de sa popularité et surtout de son rôle dans le développement du football national.

Dans les compétitions nationales : 7 championnats d’Algérie ; 8 Coupes d’Algérie, 2 Coupes de la Ligue d’Algérie, 3 Supercoupe d’Algérie .

Dans les compétitions internationales : 1 Ligue des champions et 2 Coupes du Maghreb des vainqueurs de coupe.

 

Encadré

L’assemblée générale du MCA pour l’année 1922 a élu le conseil d’administration :

Président fondateur : M. Aouf Abderahmane

Premier président d’honneur : M. Benhaddad Abderahmane.

Deuxième président d’honneur : M. Hadj-Bouhelha Abderahmane.

D’autres présidents d’honneur : M. Benhadda Bouziane

M. Abdelmalek Abderahmane

M. Braham Khodja Aziouz

M. Kahoul Abderahmane

Secrétaire général : M. Zerdouni Bachir

Secrétaire adjoint : M. Messaouedène Mustapha

Trésorier général : M. El-Guers Mohamed

Trésorier adjoint : M. Khebat Abdelghani

Assesseurs : MM. Abdi Mohamed, Adjouri, Bey Abderahmane et Djaout Ahmed.

 

1923 : Composition du Comité directeur.

Président : M. Aouf Abderahmane

Vice-président : M. Hafiz Rachid

Vice-président : M. Khorchi Salem

Secrétaire général : M. Sadoun Allel

Trésoriers : M. Bey Abderahmane et M. El-Ghers Mohamed

Trésoriers adjoints : MM. Adjouri Sid Ali, Djaout Ahmed, Allioche Youcef et Bellami Djelloul.