Il y a 32 ans, le 27 mai 1987 à Vienne,Madjer devenait le premier Africain à brandir la coupe aux grandes oreilles !

Il y a 32 ans, le 27 mai 1987 à Vienne,Madjer devenait le premier Africain à brandir la coupe aux grandes oreilles !

Publié le : / Par

 

La finale de la Ligue des champions 2018-2019 opposera ce samedi 1er juin les deux clubs anglais, Tottenham et Liverpool au stade Wanda Metropolitano, anciennement stade olympique de Madrid.

L’histoire de cette historique et prestigieuse compétition, retiendra toujours ce fameux but de la finale de la Coupe des clubs champions européens, actuellement remplacée par la Ligue des Champions, entre le FC Porto d’un certain international algérien, Rabah Madjer au Bayern Münich d’Andreas Brehme et Lothar Matthäus au Stade Prater (actuellement Ernst-Happel), Vienne (Autriche). Ce but de Madjer, plus connu sous la « talonnade de Madjer » est rentré, il y z exactement 30 ans, dans l’histoire de cette prestigieuse compétition européenne, comme fe fut le cas auparavant du fameux tir au but en feuille porte inscrit par Panenka en finale du Championnat d’Europe contre la RFA en 1976.

Ainsi, en ce 27 mai 1987, l’international algérien Rabah Madjer qui souffrait avec son coach du FC Porto, Artur Jorge qui ne le jouait que rarement titulaire, se trouve, cette fois-ci parmi les rentrants dans cette finale Porto-Bayern.

La Bayern est le favori sur le papier. Et c’est d’ailleurs l’équipe allemande qui ouvre la marque par Ludwig Kogl, qui battait Jozef Młynarczyk d’une tête plongeante acrobatique, durant la première mi-temps.

A 12 minutes de la fin du match, et après un une-deux avec Frasco, Juary a éliminé  Pfaff avant de remettre la balle  dans le dos de Rabah Madjer. Le numéro 8 de Porto a réalisé alors  un geste qui portera par la suite son nom, une « Madjer ». L’attaquant algérien marquera du talon dos au but alors que le gardien bavarois avait la vision masquée par ses défenseurs (77’).

C’est ainsi que Rabah Madjer a eu la géniale idée d’oser la talonnade en alliant la technique à l’inspiration. Il a alors réussi l’un des plus célèbres buts de l’histoire de la compétition.

« Cette finale, ce but : les tournants de ma carrière »

Mieux encore, ce même Madjer a été victime d’une blessure au mollet. Il sort se soigner un instant avant de rentrer de nouveau sur la pelouse. Quelques instants plus tard, il délivre une passe décisive à Juary qui double la mise d’une volée (2-1) pour Porto.

C’est le score finale et Madjer et son équipe Porto arrache alors cette Coupe d’Europe des clubs champions en cette journée mémorable du 27 mai 1987 qui est rentrée dans l’histoire de cette compétition qui a changé d’appellation pour devenir Ligue des champions.

Rabah Madjer devient alors le meilleur joueur algérien, arabe et africain à arracher ce prestigieux Trophée européen. Du coup, il est le seul joueur au monde à avoir marqué un but de la talonnade en finale d’une telle compétition.

Vingt-huit ans après, Rabah Madjer, alors ambassadeur de l’UNESCO et de l’Union africaine, déclare dans un entretien accordé au journal français L’Equipe, qu’il ne sait toujours comment il a réalisé ce geste technique. « Je n’y ai jamais pensé une seconde. Je l’ai vraiment fait de façon spontanée. D’ailleurs, je ne sais toujours pas comment j’ai pu le réaliser », avoue Madjer.
Et il explique par la suite que « Tout à coup, à la 77e minute, je me retrouve dans une drôle de position. Parce que quand Juary frappe ce fameux ballon, légèrement contré, je m’étais déjà précipité vers le premier poteau et j’étais donc en avance sur le ballon. Impossible de contrôler. Donc je ne pouvais pas faire autre chose que cette talonnade ».
« C’est peut-être le bon Dieu qui a voulu que je sois là à ce moment précis. Oui, j’ai cette impression. Sérieusement (…) Cette finale, ce but, ce sont assurément les tournants de ma carrière. Ma destinée fut bouleversée ce jour-là et je ne remercierai jamais assez le bon Dieu », a cocu Rabah Madjer.

Depuis cette finale du 27 mai 1987, la talonnade de Madjer est restée ancrée dans la mémoire de millions de fans du football.

La preuve, on se la rappelle bien aujourd’hui, veille d’une autre finale de cette même compétition européenne qui opposera les deux équipes anglaises Tottenham à Liverpool prévue ce samedi 1er juin 2019.