Il avait refusé de jouer un mondial avec la France : Riyad Boudebouz raconte son choix de l’Algérie 

De l’aveu de l’ex-sélectionneur des Bleus, Raymond Domenech, Riyad Boudebouz a préféré de jouer le mondial 2010 avec la France pour le jouer avec l’Algérie. Interpellé pour narrer son expérience internationale avec l’Algérie, Riyad Boudebouz, qui n’est plus appelé en sélection depuis trois années, a donné la raison de don choix. Le Stéphanois a révélé […]

Avatar de Merzak Tigrine Par 09/01/2022 - 12:44
Il avait  refusé de jouer un mondial avec la France : Riyad Boudebouz raconte son choix de l’Algérie  Ashely Cole / Ryad Boudebouz - 18.06.2010 - Angleterre / Algerie - Coupe du Monde 2010 - Green Point Stadium - Le Cap - (Afrique du Sud)

De l’aveu de l’ex-sélectionneur des Bleus, Raymond Domenech, Riyad Boudebouz a préféré de jouer le mondial 2010 avec la France pour le jouer avec l’Algérie.

Interpellé pour narrer son expérience internationale avec l’Algérie, Riyad Boudebouz, qui n’est plus appelé en sélection depuis trois années, a donné la raison de don choix. Le Stéphanois a révélé dans un entretien accordé au média français « Le Progrès » qu’il avait choisi de jouer pour l’Algérie à cause de son grand respect envers les racines de ses parents. Riyad Boudebouz a raconté comment il a annoncé sa décision à ses coéquipiers de l’équipe de France U19, avec laquelle il disputait l’Euro de la catégorie avec Yassine Brahimi. « J’ai participé avec l’équipe de France au championnat d’Europe de la catégorie U-19, accompagné de Yassine Brahimi. Durant la pause, j’ai dit à mes coéquipiers : c’est la dernière fois que je joue pour des coqs, le prochain match sera en tenue de l’équipe nationale algérienne ». A propos de la Coupe d’Afrique des nations, Riyad Boudebouz ne cache pas sa fierté des résultats de la sélection actuelle, même s’il n’a pas participé. « Je suis fier que notre équipe nationale ait remporté la Coupe d’Afrique des nations 2019, même si je n’y ai pas participé », a déclaré.le joueur, âgé de 31 ans. Il n’a pu toutefois oublier sa déception de son renvoi de la sélection en 2013 par le sélectionneur de l’époque Vahid Halilhodzic.

 

LIRE AUSSI:   Week-end des Béninois à l'étranger : Chibozo double buteur, Dandjinou rejoue enfin
Avatar de Merzak Tigrine
Juriste de formation (licence en droit) et études en interprétariat (français-allemand-arabe). Journaliste (27 ans) au quotidien algérien Liberté. Couverture de trois jeux olympiques (Atlanta 1996, Athènes 2004 et Pékin 2008), et championnat du monde d'athlétisme (Edmonton 2001), jeux africains Harare 1995.
Nos recommandations: