Hommage: Le stade de Saïda baptisé du nom de Saïd Amara

Hommage: Le stade de Saïda baptisé du nom de Saïd Amara

Publié le : / Par

Le stade de football du 13-avril 1958 de Saïda a été baptisé jeudi par le ministre de la Jeunesse et des Sports, du nom de l’ancien joueur de la glorieuse équipe du Front de libération nationale (FLN), Saïd Amara, décédé le 2 août à l’âge de 87 ans des suites d’une longue maladie.

C’est le ministre de la Jeunesse et des sports, Sid Ali Khaldi qui a procédé à cet  acte de reconnaissance à ce qu’a donné Amara au football algérien , en présence du wali de Saïda Saïd Sayoud, ainsi que de Mohamed Maouche, ancien coéquipier du défunt à l’équipe du FLN, et membre du Bureau fédéral de la fédération algérienne de football (FAF).

Il est utile de rappeler que Saïd Amara est né le 11 mars 1933 à Saïda (Ouest de l’Algérie). Il a débuté sa carrière de joueur au Gaite club de Saïda (1951-1953), avant de rejoindre le SC Bel-Abbès (1953-1956).

Saïd Amara s’est fait connaître au RC Strasbourg (France) durant la saison 1956-1957. Il a rejoint, l’année suivante, l’autre club français, l’AS Béziers où il a évolué jusqu’en 1960, année qui le voit rejoindre l’équipe du FLN.

Ancien président de la FAF, Saïd Amara avait été sélectionneur de l’équipe nationale à deux reprises, entre 1972 et 1974. En 1999.

Il a mis fin à sa carrière d’entraîneur en 1999, après avoir dirigé pendant une saison la formation libyenne du Ahly Benghazi.