Afrique du Sud : Le conseil de Janine Wyk à la Ligue féminine

Afrique du Sud : Le conseil de Janine Wyk à la Ligue féminine

Publié le : / Par

Janine van Wyk est de retour de blessures dans l’effectif féminine de Glasgow City en Écosse. La capitaine de l’équipe sud-africaine des Banyana Banyana est décroché son premier contrat professionnel à 29 ans, une expérience qu’elle partage avec ses homologues de la Ligue professionnel féminine sud-africaine.

Janine van Wyk est maintenant devenue une habituée des géants écossais de Glasgow City. Fondateur et propriétaire du JVW FC, qui fait campagne dans la Ligue professionnelle féminine en Afrique du Sud. Van Wyk a également été dans les livres de Houston Dash aux USA et du Fortuna Hjorring au Danemark. Elle est la footballeuse sud-africaine la mieux plafonnée, toutes catégories confondues (homme et femme), avec 170 apparitions pour son pays. En tant que capitaine, elle a conduit les Banyana Banyana lors de leur première Coupe du monde féminine de la FIFA.

S’adressant au site officiel de la Fédération sud-africaine de football (SAFA) depuis Glasgow en Écosse, Van Wyk s’est confiée sur sa carrière et son expérience qu’elle na pas hésité a partager avec les joueuses dans la Ligue professionnelle sud-africaine. « Continuez à jouer le jeu, et si vous avez des espoirs et des rêves de jouer soit pour l’équipe nationale ou de déménager à l’étranger, alors continuer à travailler plus dur que n’importe qui d’autre. Quelqu’un là-bas va repérer le talent que vous apportez au jeu. N’abandonnez pas. Mon premier contrat pro est venu quand j’avais 29 ans, donc tout est possible à tout moment ou étape de votre carrière. »

Elle a aussi placé un mot pour son club qu’elle dirige, JVW, nouveau dans la Ligue nationale féminine avec 3 victoires en 4 matchs. « L’équipe se porte extrêmement bien et je suis très fière d’elle. Elle travaille dur et veut obtenir d’excellents résultats et être la meilleure de la ligue. C’est évidemment l’ambition de chaque équipe. C’est une nouvelle ligue, de haut niveau et très exigeante. Il est important que les joueuses continuent à rester unis tout au long, disciplinés et professionnels dans tous les aspects afin d’atteindre ce que nous voulons, qui est de gagner la ligue. »