Guinée: Les clarifications de Bantama Sow sur les indemnités accordées aux anciens footballeurs

Guinée: Les clarifications de Bantama Sow sur les indemnités accordées aux anciens footballeurs

Publié le : / Par
Dans un arrêté à travers le ministère des sports, le gouvernement guinéen aurait décidé d’accorder certaines indemnités (5 millions de francs guinéens par mois)  aux anciennes gloires du football du pays. S’ils ont tous apprécié l’idée, ces anciens joueurs dénoncent tout de même le critère sélectif qui aurait exclu certains sportifs qui ont défendu l’équipe nationale. Pour plus de précisions sur le sujet, le ministre des sports de la Guinée, Bantama Sow a tenu une conférence de presse ce jeudi 4 juin 2020, afin d’éclairer l’opinion publique.
 
«Il faut comprendre que cet arrêt ne concerne que les anciens joueurs du Hafia 77 encore vivants.(…). Pour la reconnaissance, il faut commencer par les meilleurs. Et Hafia 77 à lui seul a 70% du bilan sportif guinéen ( trois Coupes de la Ligue des Champions et cinq finales jouées). Le Hafia 77 c’est autre chose et c’est un symbole pour nous. (…). C’est une réparation », déclare Bantama. 
 
A l’en croire, cette initiave n’est qu’à son début. « C’est une dynamique qu’on a entamé et on va créer au niveau de la direction nationale des sports une section pour la reconversion des anciennes gloires. Une loi sur le sport sera débattue par les députés lors de la prochaine session parlementaire», promet-il.
 
Il poursuit en précisant que, «c’est une loi qui parle de beaucoup de choses. il est mentionné par exemple au niveau de l’article 13, la création d’une mutuelle pour les anciens et actuels sportifs. (…). On a décidé de commencer par nos gloires du Hafia 77», a conclu Bantama Sow, le patron des sports de la Guinée.