Guinée Équatoriale : le Nzalang Nacional à la CAN

Elle l’a enfin démontré. La Guinée Équatoriale participera à la CAN après avoir joué les qualifications. De l’organisation elle est passée au jeu, au grand dam de ses détracteurs. La Guinée Équatoriale à la CAN La Guinée Équatoriale a participé deux fois à la CAN. Deux éditions qu’elle a organisées pour permettre à sa sélection […]

Avatar de Fabrice Fouda Par 23/12/2021 - 16:09
Guinée Équatoriale : le Nzalang Nacional à la CAN Equipe de Guinée Équatoriale - Crédit photo : Icon sport

Elle l’a enfin démontré. La Guinée Équatoriale participera à la CAN après avoir joué les qualifications. De l’organisation elle est passée au jeu, au grand dam de ses détracteurs.

La Guinée Équatoriale à la CAN

La Guinée Équatoriale a participé deux fois à la CAN. Deux éditions qu’elle a organisées pour permettre à sa sélection de goûter au plaisir de l’élite du football africain. C’était en 2012 et 2015.

À la CAN, la Guinée Équatoriale a joué 9 matches et inscrit 8 buts contre 10 encaissés. Positif, son bilan est de 4 victoires 2 nuls et 3 défaites.

Les statistiques de la Guinée Équatoriale

Bien que certains voudront l’associer à l’influence du pays organisateur, pensant notamment à l’arbitrage, la Guinée Équatoriale a une histoire remarquable avec la CAN. Sur les deux qu’elle a jouées, elle n’est jamais sortie au premier tour. Un quart de finale en 2012, une demi-finale en 2015 et pourquoi pas une finale en 2021 ? Il y a comme une progression dans cette évolution :

  • CAN 2012 : quart de finale ( 2 victoires, 2 défaites – 3 buts marqués et 5 encaissés)
  • CAN 2015 : demi-finale (2 victoires, 2 nuls, 2 défaites – 5 buts marqués et 5 encaissés)

La Côte d’Ivoire et le Ghana, les bourreaux de la Guinée Équatoriale à la CAN

En battant la Tunisie lors des éliminatoires africaines de la Coupe du Monde 2022 au Qatar (1-0), la Guinée Équatoriale a démontré qu’elle pouvait terrasser les grandes équipes de son continent. Elle a fini deuxième de son groupe devant la Zambie et la Mauritanie, donnant des sueurs froides aux Aigles de Carthage jusqu’au bout dans cette course vers la première place. Un résultat qui devrait mettre la puce à l’oreille de ses futures adversaires au Cameroun, Algérie, Sierra Leone et Côte d’Ivoire, dans le groupe E.

LIRE AUSSI:   Eliminatoires CAN 2023 : Liberia-Maroc délocalisé ?

En effet, durant les CAN qu’elle a jouées, la Guinée Équatoriale a été éliminé par deux géants du football africain : la Côte d’Ivoire de Didier Drogba et Yaya Touré en 2012 (3-0) et le Ghana d’André Ayew en 2015 (3-0). Si elle avait terminé à la tête de ses poules lors de ces deux CAN, elle aurait peut-être atteint la finale. D’autant plus qu’en 2012, elle a pu défaire le Sénégal de Papiss Cissé, Moussa Sow, Demba Ba et autres Souleymane Diawara.

Les sélectionneurs de la Guinée Équatoriale à la CAN

Rodolfo Bodipo, légende du football équato-guinéen, sera le troisième sélectionneur du Nzalang Nacional à une CAN. Les premiers étaient le brésilien Gílson Paulo (2012) et l’argentin Esteban Becker (2015), champion d’Afrique avec l’équipe nationale féminine de la Guinée Équatoriale en 2012.

Les records de la Guinée Équatoriale à la CAN

Le premier match de la Guinée Équatoriale à la CAN est une victoire sur la Libye (1-0). L’unique but de la rencontre a été marqué à la 87e minute par Javier Balboa.

Premier buteur de son pays à la CAN, Javier Balboa est également le meilleur buteur de l’histoire de la Guinée Équatoriale dans cette compétition avec 4 buts. L’ancien joueur du Real Madrid devancent Kily Álvarez, Iban Iyanga, Emilio Nsue et Ibán Salvador, un but chacun.

Jusqu’ici, la CAN la plus prolifique de la Guinée Équatoriale est celle de 2015. Elle avait alors inscrit 5 buts en 6 rencontres. Sa plus large victoire est 2-0, contre le Gabon en 2015, et ses plus larges défaites sont les « 3-0 » que la Côte d’Ivoire et le Ghana lui ont infligés en 2012 et 2015.

Avatar de Fabrice Fouda
Camerounais, je suis un Rédacteur Web Freelance et Blogueur, spécialisé dans le football. Auteur de trois livres et de nombreux articles sur la toile, mon principal blog est Fofoot, présent sur la plateforme MONDOBLOG RFI (Radio France Internationale).
Nos recommandations: