Guinée Équatoriale

Guinée Équatoriale : la menace qui vient de la FIFA

Publié le : / Par

L’instance faîtière du football mondial a donné un ultimatum de 30 jours à la fédération Équato-guinéenne de football afin qu’elle s’acquitte des 644 000 euros pour  l’ancien sélectionneur Miguel Ángel Pozanco, au titre d’indemnité de rupture de contrat.

La situation se complique pour la fédération Équato-guinéenne de football. Sa sélection nationale de football pourrait être expulsée de la campagne des éliminatoires de la coupe du monde Qatar 2022, si elle ne s’acquitte pas  du dédommagement de son ancien employé Miguel Ángel Pozanco. Il faudra lui verser 644 000 euros, sur trente jours, à compter du 11 octobre 2021.

Rappelons que Miguel Angel Pozanco avait saisi le tribunal arbitral du sport, après son limogeage de la sélection nationale Équato-guinéenne. L’instance sportive basée en Suisse lui avait donné raison. Face au refus de la Feguifut de s’acquitter de ce montant , le technicien Espagnol a saisi la commission de discipline de la FIFA pour contraindre les dirigeants  fédéraux Équato-guinéens de s’exécuter.