dgcldFefBObO3Ul2WcWj Guinée -Bilan Ligue 1: 35 ans après ,le Hafia FC retrouve la ligue des champions africaine.

Guinée -Bilan Ligue 1: 35 ans après ,le Hafia FC retrouve la ligue des champions africaine.

Publié le : / Par

Démarré début octobre 2018, la saison sportive de la ligue 1 guinéenne a duré 7 mois. Contrairement à la précédente saison, cette année les matchs se sont disputés sur les différents stades du pays. Même si des remous ont été enregistrés par moment, la compétition s’est globalement bien passée.

Horoya encore champion!

Comme les 5 dernières années, le titre est revenu au Horoya AC. Le club de matam a été sacré dès la 22e journée du championnat totalisant 60 points. Les rouges et blanc ont inscrit 48 buts, huit (8) unités de moins qu’en 2018. En plus de la meilleure attaque, les hommes de Didier Gomez Da Rosa ont la palme d’or en défense avec seulement 13 buts encaissés en 26 matchs. Pointant juste devant le Wakrya AC de Boké.

Le Hafia, retour en afrique d’un champion!

Longtemps leader, le Hafia FC s’est essoufflé perdant la tête du classement mais la revalorisation de l’indice du football guinéen lui permet de se qualifier en ligue africaine des champions. Une première pour le tricampeo depuis 35 ans. Sa dernière participation remonte à 1984. La formation de dixinn est triple vainqueur de la compétition en 1972, 1975 et 1977. Son retour est très attendu.

Le Santoba, première historique!

Aux côtés du Hafia, le Santoba se qualifie également en campagne africaine. Les jaunes et bleus se hisse en coupe de la CAF pour une première. C’est d’ailleurs dans cette équipe qu’évolue le meilleur buteur de la ligue 1 Yagouba Gnagna Barry auteur de 17 réalisations.

Véritable déception, le Gangan FC de kindia est rélégué en ligue 2, les représentants de la cité des agrumes n’ont jamais pu se relever. Ils n’ont gagné qu’à 4 reprises. La Renaissance de Bonfi aussi chute en division inférieure. Les Eléphants de Coléah bien qu’étant ont la pire défense avec 39 buts encaissés. 

Moins de buts cette saison

Cette saison, les filets ont tremblé à 388 reprises en 182 matchs soit une moyenne de 2,13 buts par match, c’est six de moins que l’an passé.

Rendez-vous est pris en septembre prochain avec le retour de la Flamme olympique et l’arrivée du Loubha de Telimélé dans l’élite du football guinéen.