Ghana : Nana Akufo Addo « Il est difficile pour le football ghanéen de réussir si Kotoko ne réussi pas »

Ghana : Nana Akufo Addo « Il est difficile pour le football ghanéen de réussir si Kotoko ne réussi pas »

Publié le : / Par

 

Club le plus titré en Premier League ghanéenne ( 25) ( 1 ère division), Asante Kotoko nourrit de grandes ambitions pour la nouvelle saison 2020/2021. A ce titre, le club ghanéen a noué un partenariat avec la marque italienne Errea.

Un nouveau partenariat que la direction du club est allé présenter ce samedi au chef de l’État ghanéen, son excellence Nana Dankwah Akufo-Addo.

Il y a quelques semaines, les Porcepune Warriors ont paraphé un contrat de 3 ans avec la grande marque italienne Errea qui va les habiller pour les 3 prochaines années.

Ce samedi, une délégation de grande envergure du club s’est déplacée à la présidence ghanéenne (Jubilee House) pour présenter ce partenariat de taille au chef de l’État du Ghana, Nana Dankwah Akufo Addo et faire d’autre plaidoyer auprès de lui.

Parmi la délégation, figuraient le directeur général du club, Nana Yaw Amponsah, le Président exécutif , Dr Kwame Kyei, Akosuah Dentaa Amoateng, Emmanuel Dasobere et Moses Antwi Benefo.

Asante Kotoko, deux fois champion d’Afrique, représentera le Ghana en Ligue des champions de la CAF cette saison, ce qui a conduit le PDG à suggérer au gouvernement d’aider le club financièrement afin qu’il puisse atteindre ses objectifs, notamment reprendre sa place sur le continent.

«Nous ne pouvons pas le faire sans un soutien financier, c’est notre plaidoyer pour que si votre administration peut nous aider avec 10% de cela, Asante Kotoko peut et sera en mesure de restaurer notre gloire perdue en Afrique », a t’il déclaré.

Répondant à la requête du responsable d’Asante Kotoko, le chef de l’État ghanéen a déclaré « Il est difficile pour le football ghanéen de réussir si Kotoko ne réussit pas. C’est ainsi que cela a été dans le passé et c’est ainsi que cela devrait être à l’avenir (…) Kotoko joue un rôle très spécial, précieux et enviable dans le développement du sport ghanéen », a estimé le président, sité par le média Oyerepa FM, à Kumasi.

« Il est clair qu’il est possible que le gouvernement puisse aider le club, il s’agira de mesures temporaires sur une période de temps, un an ou deux. En fin de compte, le club doit être autosuffisant et générer de l’argent pour le maintenir en activité ». a expliqué le chef de l’État ghanéen avant de poursuivre, «Nous allons rassembler nos compétences pour voir ce qui peut être fait pour aider, par l’intermédiaire du ministre des Sports (…) Je pense qu’il est dans l’intérêt du Ghana d’avoir une forte participation pour arborer le drapeau du Ghana.» a t-il conclu.