Ghana: Les administrateurs des clubs sont mécontents de la GFA

Les clubs de la Premier League Ghanéenne de Football sont mécontents. Ils ne sont pas d’accord avec la répartition des fonds de secours de la COVID-19 faite par l’Association Ghanéenne de Football (GFA). Ils envisagent une réunion avec l’instance dans les tous prochains jours afin d’en savoir plus sur les motifs de cette répartition nous […]

Avatar de nassim67kouba Par 18/07/2020 - 14:54
Ghana: Les administrateurs des clubs sont mécontents de la GFA

Les clubs de la Premier League Ghanéenne de Football sont mécontents. Ils ne sont pas d’accord avec la répartition des fonds de secours de la COVID-19 faite par l’Association Ghanéenne de Football (GFA). Ils envisagent une réunion avec l’instance dans les tous prochains jours afin d’en savoir plus sur les motifs de cette répartition nous apprend le site Ghana Soccer.

Jeudi dernier, la GFA a procédé à la répartition des fonds de secours octroyé par la CAF et la FIFA aux différentes fédérations dans le cadre la COVID-19. Les clubs de première division ghanéenne se sont retrouvés à 15 000 dollars US, soit un total de 270 000 dollars US pour les 18 clubs. N’étant pas satisfaits, les administrateurs de ces clubs ont haussé le ton. Ils exigent une explication de la part de la GFA. Pour cela, ils demandent une réunion à la faîtière du football ghanéen.

« Contrairement aux clubs de Division One, nous voulons rencontrer le GFA Prez et son EXCO pour déterminer les raisons du décaissement, nous ne sommes pas satisfaits et avons besoin d’explications mais nous voulons emprunter le bon canal. (…) Je suis sûr que nous en obtiendrons plus après notre rencontre avec eux. » a déclaré Nana Nketiah à Berekum Chelsea.

© Africafootunited, 2022 L’utilisation et/ou la duplication non autorisée des contenus, images ou logo de la marque sans autorisation expresse et écrite d’Africa Foot United est strictement interdite. Tout utilisateur qui agit en fraude des présentes avis de droit d’auteur s’expose à des poursuites civiles et pénales par l’éditeur du site.
Nos recommandations: