AshantiGold

Ghana : La police nationale ouvre une enquête sur une affaire de match truqué

Publié le : / Par

La police ghanéenne en collaboration avec Interpol a ouvert une enquête sur une affaire présumée de match truqué lors de la dernière journée de la Première League ghanéenne. Le match incriminé est celui qui a opposé ce samedi, Ashanti Gold à Inter Allies, avec une victoire écrasante (7-0) d’Ashanti gold.

Il y a quelques années, le football ghanéen était embourbé dans de gros scandales de matchs truqués sous l’ancien comité exécutif de la GFA ( Association Ghanéenne de Football). Samedi dernier, le scénario de la victoire écrasante d’ AshantiGold face à l’Inter Alliés à éveiller les soupçons de l’existence du retour de ce phénomène dans le championnat d’élite ghanéen. En effet, mené par 5-0 par Ashanti Gold avant les dix dernières minutes, Inter Allies qui était assuré de la relégation a encore encaissé 2 buts contre son camp, œuvre de son défenseur Hashim Musah qui était rentré quelques minutes en jeu (78 ème, 80 ème, 7-0).

D’après les informations révélées par ghanasoccernet.com, Hashim Musah et quelques autres de ses coéquipiers seraient en connivence avec les sociétés de paris sportifs illégaux sur le marché africain afin de truquer ce match. Scandalisé par l’attitude du défenseur d’Inter Allies, les parieurs ont interpellé les autorités ghanéennes à cet effet. Et pour élucider cette affaire, la police ghanéenne a aussitôt en collaboration avec Interpol ( police internationale) ouvert une enquête.

Elle espère rassembler les éléments de preuves factuels afin de traquer les éventuels coupables. En attendant l’avancée des enquêtes, la source révèle que plusieurs responsables du football ghanéen, des dirigeants du club, des joueurs et des journalistes seraient impliqués dans ce scandale.

De son côté, la GFA( L’association Ghanéene de Football) a également lancé des investigations pour situer les responsabilités.