Geremi Njitap

Geremi Njitap est toujours à la tête de la FIFPRO Afrique !

Publié le : / Par

Contrairement aux rumeurs, et à ce qui a été annoncé sur notre site en fin de semaine dernière, Geremie Njitap n’a pas quitté la tête de la représentation africaine de la Fédération Internationale des Footballeurs Professionnels, la FIFPRO Afrique.

Ses pairs lui ont renouvelé leur confiance la semaine dernière en Afrique du Sud. Il représentera également la FIFPRO Afrique au Comité mondial de la FIFPRO pour un second mandat, nous renseigne le site de l’instance.

« Je suis fier de continuer à représenter l’Afrique au sein du Comité directeur mondial, qui passera de 13 à 18 membres en novembre prochain à Paris. Fier d’être accompagné par Khadija Timera, première femme élue au Board de l’Afrique, ce qui témoigne de la volonté des membres de notre continent à s’inscrire dans la diversité et l’inclusion, tout en n’hésitant pas à s’ouvrir à la société civile. L’Afrique est en mouvement, forte et unie. », a déclaré l’ancien Lion Indomptable après sa désignation.

A Johannesburg la semaine dernière, si Geremie Njitap est donc resté à son poste de président, la FIFPRO Afrique a néanmoins connu quelques changements avec l’arrivée de nouveaux élus.

C’est ainsi que Herita Ilunga (Union des Footballeurs de la RD Congo), que Desmond Maringwa (Union des Footballeurs du Zimbabwe) et que Khadija Timera (Association Nationale des Footballeurs Professionnels du Gabon, Gabon) ont rejoint le Board de l’Afrique, où ils sont élus pour la première fois.

En revanche, tout comme Geremie Njitap, Magdy Abdelghany (Association des Footballeurs Professionnels d’Égypte) et Thulaganyo Gaoshubelwe (Syndicat des Footballeurs Professionnels d’Afrique du Sud) entament un nouveau mandat, le dernier cité devenant même vice-président de l’institution, un siège nouvellement créé.

Nommé en 2009, Didier Drogba, quant à lui, demeure président d’honneur de la FIFPRO Afrique.

Créé après l’adoption des nouveaux statuts de la FIFPRO Afrique en juillet dernier à Accra, le poste de secrétaire général adjoint a été attribué, à l’unanimité et pour les deux prochaines années, à Kgosana Masaseng, déjà secrétaire général du syndicat des footballeurs du Botswana.