Gabon – Pédophilie : La FIFA se saisit du dossier et annonce une enquête

La pédophilie au sein du football du Gabon ne laisse pas indifférente la FIFA. La Fédération internationale du football association (FIFA), soucieuse de la question, a annoncé lundi 10 janvier 2022, l’ouverture d’une enquête sur cette affaire qui fait l’actualité au pays des Panthères.

Avatar de Patrick Tchanhoun Par 11/01/2022 - 13:53
Gianni Infantino Gianni Infantino - crédit photo : icon sport

Après le rebondissement dans l’affaire pédophilie qui bourde le Gabon, la FIFA a décidé de hausser le ton. En effet, cette réaction de l’instance dirigée par Gianni Infantino intervient au moment où deux cadres, notamment Pierre-Alain Mounguengui, président de la Fédération gabonaise de football (FEGAFOOT) et Serge Ahmed Mombo, président de la Ligue de football de l’Estuaire, sont cités par les dernières révélations de l’enquête du journal britannique, The Guardian.

A en croire la plus haute instance du sport roi, l’enquête sera axée sur les accusations de « viol sur mineur », « agressions sexuelles » et « mise en danger de la vie d’autrui ». Ces points sont entre autres, les chefs d’accusations retenus par le Tribunal de Libreville contre les mis en cause. La FIFA entend mettre en place un comité d’éthique indépendant qui sera chargé d’examiner en profondeur, les allégations portées contre plusieurs dirigeants du football gabonais.

Pour rappel, l’ancien sélectionneur U17 du Gabon, Patrick Assoumou Eyi alias Capello (principal accusé), Triphel Mabicka et Orphé Mickala, tous deux anciens coachs, sont arrêtés et placés sous mandat de dépôt en attendant que lumière soit faite sur l’affaire.

© Africafootunited, 2022 L’utilisation et/ou la duplication non autorisée des contenus, images ou logo de la marque sans autorisation expresse et écrite d’Africa Foot United est strictement interdite. Tout utilisateur qui agit en fraude des présentes avis de droit d’auteur s’expose à des poursuites civiles et pénales par l’éditeur du site.
Nos recommandations: