Gabon: Les arriérés de salaires des anciens membres de l’encadrement technique des Panthères, réglés

Gabon: Les arriérés de salaires des anciens membres de l’encadrement technique des Panthères, réglés

Publié le : / Par
Le ministre des sports Franck Nguema vient d’annoncer le règlement des arriérés de salaires à l’ancien sélectionneur des Panthères du Gabon, l’Espagnol Antonio Camacho et ses deux adjoints. Une dette qui s’élève à 950 millions de francs CFA. Enfin ce problème rentre dans l’histoire sous la tutelle du ministre des sports, Franck Nguema, en poste depuis juin 2019. 
 
 » Sur une dette globale évaluée à 1,77 milliard de francs, l’État vient de payer, comme avance, et par virement du Trésor public, à Camacho, Rodenas et Laborie, 950 millions de francs. Camacho a reçu un virement de 703 millions francs. Rodenas, 124 millions et Laborie 123 millions », explique le ministre des Sports au quotidien gabonais L’Union. 
 
Franck Nguema a par la même occasion rassuré les techniciens des autres disciplines sportives sur le règlement des arriérés de salaires. 
 
« Dès ma prise de fonction, en juin 2019, j’ai fait le point avec le président de la République sur la situation de la dette de l’État vis-à-vis des anciens sélectionneurs et encadreurs techniques des équipes nationales des Panthères A, qui étaient sous contrat avec le Gabon. Cet état faisait ressortir une dette qui se situait entre 2,3 et 3 milliards de francs. Ce montant est en train d’être consolidé par une commission ad hoc mise en place au sein du ministère des Sports. Le travail consiste à collecter tous les contrats de travail et les ordres de paiements comptables. Le but est d’apurer, selon les très hautes instructions du chef de l’État, toute la dette aux anciens sélectionneurs et encadreurs de toutes les disciplines sportives », ajoute le ministre des sports gabonais.
 
Une nouvelle qui vient, définitivement tourner la page des dettes de l’État vis-à-vis des anciens sélectionneurs et encadreurs du Gabon.