Gabon: La répartition du Fonds covid-19 très mal appréciée par l’ANFPG

Gabon: La répartition du Fonds covid-19 très mal appréciée par l’ANFPG

Publié le : / Par
L’Association Nationale des Footballeurs Professionnels du Gabon (ANFPG) s’érige contre la répartition de la dette des joueurs établie par la Fédération Gabonaise de Football (FEGAFOOT), en début de cette semaine. Les responsables de cette association de défense des droits des joueurs au pays des Panthères du Gabon ont relevé des anomalies qu’ils jugent anormales. 
 
Lors d’un point de presse qu’elle a animé, vendredi dernier au Gabon, l’Association Nationale des Footballeurs Professionnels du Gabon (ANFPG) a déploré la clé de répartition établie par la Fédération Gabonaise de Football (FEGAFOOT) des Fonds covid-19 de la FIFA qui donnait droit aux différents clubs de passer à la caisse mercredi dernier. En félicitant l’instance du football national, l’ANFPG révèle certaines irrégularités notamment le virement du fonds à plusieurs clubs non éligibles.
 
« Nous ne comprenons pas pourquoi 7 clubs qui ne sont pas concernés par la dette peuvent bénéficier des fonds de l’allégement de cette dette, en écartant les clubs qui doivent réellement en bénéficier », s’est étonné Rémy Ebanéga, président de l’ANFPG dont les propos ont été repris par Gabon All Sport. 
 
Une liste des bénéficiaires du fonds d’allègement de la dette a été présenté à la presse locale du fait que « certains clubs qui n’ont pas participé au championnat lors de ces saisons ont été répertoriés par la fédération pour recevoir ces émoluments ».
 
L’ANFPG s’indigne  » de voir Mangasport et le CF Mounana figurer dans la liste des bénéficiaires alors que ces deux clubs sont les seuls au Gabon sans arriérés de salaires à leurs joueurs « , précise le journal local. 
 
La distribution des fonds FIFA prennent également en compte la dette de la FEGAFOOT pour les saisons 2016-2017 et 2017-2018 dont le montant s’élève à 795 millions FCFA, à en croire Gabon All Sport.