Gabon : La marche de protestation de Tchibanga en soutien à Mounguengui interdite

Prévue ce mardi 26 avril 2022 à Tchibanga au Gabon, la marche de protestation contre la garde à vue dite « arbitraire » de Pierre Alain Mounguengui n’aura pas lieu.

Avatar de Patrick Tchanhoun Par 26/04/2022 - 18:15
Gabon : La marche de protestation de Tchibanga en soutien à Mounguengui interdite

Gouverneur de la province de la Nyanga, Nicole Nouhando répond en défaveur de la doléance des populations de marcher.

La marche demandée par Antoine Doukaga, responsable du collectif des parents, amis et connaissances de Pierre Alain Mounguengui n’aura pas lieu. Alors que celui-ci a formulé une demande pour une marche publique ce jour, Mme le Gouverneur de la province de la Nyanga, Nicole Nouhando, juge non importante une telle marche.

« Par correspondance en date du 25 avril 2022, vous avez bien voulu saisir madame le Gouverneur de la province de la Nyanga à l’effet de lui faire état de votre initiative d’organiser une marche publique à Tchibanga, le mardi 26 avril 2022 à partir de 13 heures, aux fins de protester contre la garde à vue de Monsieur Pierre Alain Mounguengui. En accusant réception de celle-ci, il me sied de porter à votre connaissance de ce que cette marche ne saurait être ni organisée ni autorisée par les soins de Madame le Gouverneur dans la mesure où l’intéressé est auditionné dans les locaux du B2 à Libreville et non à Tchibanga », répond le gouverneur à la demande formulée par la population.

En garde à vue depuis le jeudi 21 avril 2022 à la Direction de la contre ingérence et de la sécurité militaire (DCISM) communément appelée B2, Pierre Alain Mounguengui est accusé d’avoir gardé le silence sur des faits de pédocriminalité qui a régné au sein du football gabonais.

© Africafootunited, 2022 L’utilisation et/ou la duplication non autorisée des contenus, images ou logo de la marque sans autorisation expresse et écrite d’Africa Foot United est strictement interdite. Tout utilisateur qui agit en fraude des présentes avis de droit d’auteur s’expose à des poursuites civiles et pénales par l’éditeur du site.
Nos recommandations: