Gabon – Incarcération de Mounguengui : Son avocat introduit une demande de liberté provisoire

Le président de la Fédération du football du Gabon, Pierre Alain Mounguengui pourrait recouvrer une liberté provisoire. Alors qu’une détention provisoire de dix jours a été prononcée contre ce dernier, mercredi 27 avril, son avocat vient de formuler une demande de liberté en faveur de son client.

Avatar de Patrick Tchanhoun Par 28/04/2022 - 23:15
Gabon – Incarcération de Mounguengui : Son avocat introduit une demande de liberté provisoire

Charles-Henri Gey, avocat de Pierre Alain Mounguengui, veut voir clair dans le dossier qui a envoyé son client à la prison centrale de Libreville pour dix jours. Pour le faire, celui-ci demande une liberté provisoire pour le président réélu à la tête de la Fegafoot. L’homme de droit dit ne pas savoir exactement sur quelle base son client fait l’objet d’une incarcération provisoire. En effet, Me Gey veut savoir les moindres détails des documents qui retracent les faits, depuis la convocation de Mounguengui au B2 jusqu’à son incarcération provisoire ce mercredi 27 avril.

A en croire l’avocat de Pierre Alain Mounguengui, « les faits ne sont pas documentés ». Ce qui l’empêche de savoir comment le dossier s’est déroulé depuis sa garde à vue. Vu que son client a été interdit de toute visite lors de sa garde à vue au B2. La Direction générale des contre-ingérences et de la sécurité militaire a « violé les droits de mon client », laisse entendre Me Gey.

En cas de réponse favorable à la demande de l’avocat de Pierre Alain Mounguengui, le président réélu de la Fédération gabonaise de football pourrait provisoirement recouvrer sa liberté en attendant son jugement dans dix jours.

LIRE AUSSI:   Ligue des Champions de la CAF : l’Egypte refuse la date et le lieu de la finale
Nos recommandations: