Mostafa Mohamed

France – Saint-Étienne : Bernard Caïazzo parle du transfert avorté de Mostafa Mohamed

Publié le : / Par

Dans son dernier entretien avec El Captain, Bernard Caïazzo, président du conseil de surveillance de l’AS Saint-Étienne, s’est prononcé sur le mercato des Verts. Il est revenu sur le transfert avorté de Mostafa Mohamed cet hiver et a livré le fond de sa pensée sur les joueurs égyptiens.

La saga Mostafa Mohamed a vivement animé le mercato stéphanois cet hiver. Longtemps annoncé en partance pour le club français, l’attaquant égyptien a finalement rejoint Galatasaray. Dans l’Hexagone, le choc est terrible et la pilule a toujours du mal à passer. Dernièrement, le dirigeant stéphanois Bernard Caïazzo est revenu sur le dossier Mostafa Mohamed. Outré, il exprime toute son incompréhensions dans des propos accordés à El Captain. « Nous avons proposé 5 millions de dollars cash. Tout le monde souffre de la crise financière, comment Zamalek a accepté 2 millions de dollars alors que nous avons fait une offre de 5 millions de dollars ? Et soyons honnêtes, Galatasaray ne paye pas rapidement et avec souplesse. Pour négocier un contrat avec Mustafa Mohamed, ils ont vendu un joueur et ils veulent en vendre un autre, l’Algérien Sofiane Feghouli », a-t-il déclaré.

En dépit de cette mauvaise expérience, le dirigeant des Verts est toujours intéressé par un futur recrutement dans un club égyptien. Loin de se laisser abattre par le passif avec Zamalek, il révèle son envie de suivre les jeunes footballeurs égyptiens afin de les signer à l’AS Saint-Étienne. Caïazzo motive sa position en révélant la place qu’occupe pour lui le pays du Nil en Afrique et la qualité des talents de football qu’il abrite. « L’Egypte regorge de bons joueurs, c’est le meilleur pays d’Afrique du Nord et d’Afrique dans son intégralité », a-t-il commencé. « Moi j’aimerais qu’on supervise les joueurs égyptiens mais ce n’est pas mon travail. Peut-être que je donnerai l’instruction à nos recruteurs de suivre les joueurs en Egypte. L’Egypte est un grand pays », a-t-il confié en conclusion.

Il ne serait donc pas surprenant de voir l’ASSE se positionner sur un autre jeune talent égyptien lors des prochains mercatos.