France – OL : « Ça fait du bien d’enchainer », Karl Toko Ekambi

France – OL : « Ça fait du bien d’enchainer », Karl Toko Ekambi

Publié le : / Par

Capitaine jeudi soir en amical face à ses anciens partenaires de Villarreal (2-2), Karl Toko Ekambi s’est une nouvelle fois illustré en délivrant une passe décisive. L’attaquant camerounais salue un bon résultat face au dernier vainqueur de l’Europa League.

Jeudi soir, Karl Toko Ekambi et l’Olympique lyonnais ont disputé jeudi soir leur quatrième rencontre de préparation de la prochaine saison face aux espagnols de Villarreal (2-2). Pour la circonstance, l’attaquant camerounais a arboré le brassard de capitaine. Certainement une marque de reconnaissance pour les performances réalisées lors des précédentes sorties. « C’est une marque de confiance mais c’est anecdotique. On voit que le coach fait tourner le brassard pour ces matchs de préparation. Il faut que tout le monde ait cette mentalité de leader pour aller accrocher quelque chose en fin de saison », s’est réjoui le Lion Indomptable à la fin de la rencontre.

Karl Toko Ekambi a une nouvelle fois livré une copie correcte. Auteur d’une passe décisive dans la partie, il a dû cravacher avec ses coéquipiers pour arracher le nul face au dernier vainqueur de la Ligue Europa. « Les conditions étaient difficiles, il faisait très chaud. Je pense qu’on s’en est bien sorti. On a essayé d’appliquer la philosophie du coach. C’était dur face à un adversaire difficile qui a gagné l’Europa League l’année dernière. C’était une très bonne équipe donc je pense que c’est un très bon résultat », a-t-il confié.

Pour la première fois depuis le début de la préparation, le coach Peter Bosz a permis à ses joueurs de disputer presqu’un match complet. Suffisant pour que la fatigue commence à se faire ressentir dans le vestiaire de l’OL. « Je suis revenu il y a deux semaines déjà. On travaille bien avec l’équipe. J’ai travaillé un petit peu avant de revenir afin d’être prêt tout de suite. Ça fait du bien d’enchaîner, de faire 90 minutes. Toute l’équipe a fini très fatiguée mais c’est important de travailler comme ça pour la saison », concède Toko Ekambi.

Joueur de Villarreal entre juin 2018 à janvier 2020, Karl Toko Ekambi a aussi eu le bonheur de revoir certains de ses anciens partenaires à l’occasion de cette confrontation. « Ça c’est très bien passé pour moi en Espagne. J’étais content de les revoir, ça faisait longtemps que je ne les avais pas vus. Très fier de les revoir, content de leur parcours. Ça reste un gros club, ça s’est vu l’année dernière, j’étais très content de les revoir », a-t-il déclaré.