FRANCE / LIGUE 1- 11è JOURNÉE : OM 0 –  PSG 2 : MBAPPÉ  ET PARIS SURVOLENT LE VÉLODROME

FRANCE / LIGUE 1- 11è JOURNÉE : OM 0 – PSG 2 : MBAPPÉ ET PARIS SURVOLENT LE VÉLODROME

Publié le : / Par

L’Olympique de Marseille qui n’a plus remporté un clasico depuis 2011 entamait tant bien que mal la partie. Dans un vélodrome chaud bouillant, le Paris Saint Germain, favori sur papier se faisait bouger. Sur dans son secteur médian. Luiz Gustavo-Strottman-Sanson n’avaient aucune peine à annihiler les tentatives Parisiennes. Mbappé et Rabiot sur le banc, le PSG était quelque peu en dedans à l’entame. Marseille en profitait pour se procurer des situations. Sur un ballon mal renvoyé par la défense Parisienne, Luiz Gustavo envoyait une puissante volée du gauche qui n’accrochait pas le cadre d’Alphonse Areola (28è). La tête croisée d’Ocampos facilement captée par Areola illustrait la confiance des hommes de Rudi Garcia (33è). Dominé dans les duels, le PSG parvenait à se montrer dangereux juste avant la pause. Strootman sauve sa formation sur une frappe écrasée de Di Maria alors que Mandanda était battu (45è+1).

Après une seule frappe cadrée en première période, les hommes de Thomas Tuchel entamaient la seconde avec l’intention de faire mieux. D’une frappe enroulée du gauche de Di Maria sortie par Mandanda, Paris lançait l’alerte (47è). Il était bien meilleur au retour des vestiaires. Sur un drible dans la surface adverse, Neymar enrhumait Sanson et Sarr puis dégaine une frappe qui flirtait avec le poteau Marseillais avant de mourir en touche. Quelle action du brésilien (56è). La réaction d’orgueil des Phocéen intervenait sur un coup franc de Payet sur obligeait Areola à la claquette (58è). Comme d’hab, le PSG parvient à débloquer son compteur. Trois minutes après son entrée en jeu en lieu et place de Choupo Moting, Kylian Mbappé assomme le Vélodrome. Servi en profondeur par Di Maria, le prodige français fait parler sa lucidité et sa fraicheur en déposant Kamara et trompa Mandanda (0-1 ; 65è). D’un joli extérieur du pied, il trouvait Neymar qui se faisait piquer le ballon par Sanson (72è). Paris n’enfoncera pas le clou.

L’OM aussi n’égalisera pas. Pourtant, eux pensaient recoller sur une action aucunement litigieuse conclue par Mitroglou (86è). Paris tenait le bon et ne le lâchera pas. Au grand désarroi du virage nord, ils vont faire le break juste avant le coup de sifflet final. Sur un contre express, Draxler s’emmène le ballon et conclu le service de Neymar (0-2 ; 90è+5). C’est fait le PSG s’offre sa 11è victoire d’affilée et continue sa marche autoritaire sur la Ligue 1. Marseille, lui, aura vécu une cruelle semaine après la défaite jeudi face à la Lazio (1-3).