Formule 1/Sergio Perez remporte le Grand Prix d’Azerbaïdjan 11 PEREZ Sergio (mex), Red Bull Racing Honda RB16B, action during the Formula 1 Azerbaijan Grand Prix 2021 from June 04 to 06, 2021 on the Baku City Circuit, in Baku, Azerbaijan - Photo Antonin Vincent / DPPI

Formule 1/Sergio Perez remporte le Grand Prix d’Azerbaïdjan

Publié le : / Par

La sixième manche du championnat du monde de Formule 1,  a été remportée par le pilote Mexicain Sergio Perez, après son incroyable performance sur la piste de Bakou.

Une victoire bien méritée pour le pilote de RedBull Sergio Perez. Le pilote Mexicain a réussi à s’imposer au Grand Prix d’Azerbaïdjan. Le Mexicain réussit à devancer l’Aston Martin Sebastian Vettel, et l’Alpha Tauri de Pierre Gasly sur la ligne d’arrivée.

Derrière eux, Charles Leclerc, Yuki Tsunoda, Lando Norris, Carlos Sainz, Daniel Ricciardo, Fernando Alonso et Kimi Raikkonen complètent le top dix à l’arrivée.

C’est une course folle, marquée par des renversements de situations que les fans ont vécu cet après-midi sur la piste de Bakou. En début de course, le pilote d’Alpine Esteban Ocon,,  a dû renoncer et retourner dans les stands. Il annonce qu’il ne terminera pas la course à cause d’un problème de perte de puissance liée au turbo.

Après 30 tours de la course, le Canadien Lance Stroll s’écrase violemment le mur en béton sur la ligne droite. La monoplace du pilote est partie soudainement sur le mur. On pouvait constater dans le replay que la roue arrière avait explosé.

Quelques tours plus tard, le même accident survient pour le leader du championnat Max Verstappen. A seulement cinq tours de l’arrivée, le pilote Néerlandais perd le contrôle de sa monoplace à cause du pneu arrière gauche qui explose et lui fait perdre le contrôle de la voiture.

Après l’accident de Verstappen, la direction de course a décidé d’agiter un drapeau rouge, ce drapeau a permis aux pilotes de rentrer aux stands et de changer leurs pneus avant que la course ne reprend. Le Grand Prix reprend mais seulement pour deux tours.

C’est le deuxième week-end consécutif ou Mercedes loupe son Grand Prix. Hamilton chute au classement après avoir raté son freinage au virage 1 lors de la reprise de la course et termine en dernière position. Bottas  termine le Grand Prix en 12e position.