Ferrari SF21

Formule 1 : Ferrari présente sa monoplace « SF21 »

Publié le : / Par

La présentation officielle de la « SF21 » s’est faite ce mercredi, et l’écurie Ferrari a procédé à la levée de rideau sur son nouveau bolide.

A seulement deux jours des essais hivernaux, Ferrari a levé le rideau sur sa nouvelle monoplace « SF21 ». Pour cette nouvelle saison, l’écurie italienne a décidé de faire deux présentations. La première était celle des pilotes, et aujourd’hui 10 mars, c’est celle de sa monoplace. Mais la levée de voile ne s’est pas passée comme Ferrari l’avait prévue, puisque quelques heures avant, les photos de la SF21 ont été publiées sur les réseaux sociaux.

Pour débuter cette nouvelle saison, Ferrari a dû faire quelques changements pour donner du souffle à sa monoplace. Sur son capot un changement majeur a été remarqué et ça ne passe pas inaperçu. Le logo du sponsor majeur « Mission Winnow » est présent mais sa couleur a viré au vert. Pour l’arrière de la voiture, l’équipe Italienne a décidé de changer son rouge habituel pour un autre plutôt foncé qui permet de rendre hommage à leurs anciennes formule 1.

D’un point de vue technique, la nouvelle monoplace reprend plusieurs points de sa devancière la SF1000, compte tenu du gel partiel des châssis décrété pour l’intersaison en raison de la crise de la COvid-19. Néanmoins, les modifications qui ont été faites sur elle, lui permettent d’évoluer un peu plus. Ferrari a opéré quelques changements, ce qui lui permet d’adapter sa monoplace à cause de la réglementation. Mais l’équipe a fait face à cette situation en réduisant l’appui aérodynamique et visant le fond plat, les écopes de frein arrière ainsi que le diffuseur. Ferrari a également pu utiliser deux jetons de développement pour modifier son châssis, ce à quoi s’ajoute la liberté de travail qui demeure sur l’aérodynamique de la carrosserie.

Pour cette année la SF21 aura la lourde tâche de faire mieux que sa précédente la SF1000, et permettre à Ferrari de remonter dans la grille. Il y a lieu de rappeler qu’à la fin de la saison, Ferrari s’est classée à la sixième place dans le championnat des constructeurs, soit le pire résultat de l’écurie depuis 1980.