ZuMENoIarRkV6YuNBoCq Football féminin: Les joueuses professionnelles espagnoles optent pour  une grève

Football féminin: Les joueuses professionnelles espagnoles optent pour une grève

Publié le : / Par

 

La même source précise en outre que la date de cette grève n’a pas encore été fixée. Encore faut-il reconnaitre que cette situation perdure dans la mesure où les négociations menées depuis plus d’un an entre les syndicats des joueuses et les clubs de football achoppent en grande partie sur la question de leurs rémunérations. Les joueuses demandent à être traitées comme leurs homologues masculins et payées au moins 12.000 euros par an. Mais, les clubs leur proposent des contrats à temps partiel payés au moins 8.000 euros annuels.

« Ce dont les joueuses ont besoin, c’est d’un contrat de travail qui  garantisse leurs droits. Ce sont des footballeuses à temps plein », explique dans le communiqué le président de l’AFE, David Aganzo.

« Il ne s’agit pas que d’argent, cela va beaucoup plus loin. Nous espérons  parvenir à un accord mais nous nous devions de prendre des mesures  drastiques parce que l’heure est au football féminin », a indiqué la joueuse de l’Athletic Bilbao, Ainhoa Tirapu, citée dans le communiqué.  

Il est utile de noter enfin que le football féminin est en pleine croissance en Espagne dans la mesure où, au mois de mars dernier, la Fédération espagnole de football (FREF) a  annoncé la création d’un nouveau championnat professionnel féminin qualificatif pour les compétitions européennes.