Finale LDC – Edouard Mendy : Un rêve d’enfant devenu réalité    Porto, 05/28/2021 - Chelsea Football Club trained this afternoon at Estádio do Dragão in preparation for the 2021 Champions League final. Edouard Mendy (Miguel Pereira / Global Imagens) By Icon Sport - Estadio do Dragao - Porto (Portugal)

Finale LDC – Edouard Mendy : Un rêve d’enfant devenu réalité   

Publié le : / Par

Mendy est un nom porté au Sénégal et très répandu dans l’ethnie Manjak  Les Mendy sont réputés comme tisserands. Ce qui n’est pas le cas de la nouvelle génération qui fait du football un métier. 

mend Finale LDC - Edouard Mendy : Un rêve d’enfant devenu réalité   

En effet, il n’est pas rare de voir un maillot floqué Mendy dans le monde du football. Ils sont majoritairement des joueurs à vocation défensive. A l’image du champion du monde Benjamin Mendy (Man City), Ferland (Real Madrid), Nampalys (Leicester) et Edouard notre sujet du jour pour ne citer que ces Mendy que l’on trouve même dans l’arbitrage.

 Pour Edouard Mendy qui disputera sa première finale de ligue des champions d’Europe il a connu une ascension fulgurante en passant du pôle emploi à Chelsea et à une finale de ligue des champions. Son aventure dans le monde du football avait été entamée, il y a 22 années de cela à l’âge de 07 ans.

D’origine bissau-guinéenne par son père et sénégalaise par sa mère, Édouard Mendy, né le 01 mars 1992 à Montivilliers, a  fait ses débuts de footballeur à l’âge de 7 ans au sein du Havre Caucriauville. En 2005, il passera au centre de formation du Havre AC. Avant de rejoindre le club amateur CS Municipaux durant cinq saisons en Division d’honneur. A 19 ans, Édouard Mendy débarque à l’AS Cherbourg alors en National.  De 3ème gardien à son arrivée, Édouard Mendy il devient la saison suivante le numéro 1. Suivra ensuite l’épisode de l’Olympique de Marseille en 2015 comme 3ème gardien. Un épisode qui changera complètement sa vie.

 L’ami Ted La vie  qui changera sa vie  

Alors qu’il était au chômage et pointait au pôle emploi, un ami l’avait appelé pour lui proposer une pige à l’OM qui cherchait un troisième gardien. « Je venais de refuser un club de CFA qui me proposait de signer pour 900 euros. En étant bientôt père de famille, c’était inconcevable. Un ami avait une boutique et cherchait quelqu’un pour la gérer, j’étais prêt à accepter. Mais Ted Lavie (ndlr : avec qui il a joué à Cherbourg) m’appelle : « Édou, j’ai parlé avec l’entraîneur des gardiens de la réserve de l’OM. Il cherche quelqu’un, tu es intéressé ? » (…) Personne d’autre que mes parents ne savaient que j’y allais », a expliqué le gardien de Chelsea à nos confrères de France-Football. Un ami Ted qui changera sa vie « je lui serai reconnaissant toute ma vie »

Premier contrat pro en 2016 

   Il signera son premier contrat professionnel avec le Stade de Reims  en juin 2016, pour une durée de deux ans. Comme il arrive souvent dans le monde du football, le malheur d’un joueur fait le bonheur d’un autre.  Il joue son premier match professionnel, en championnat de ligue 2, le 1er août de la même année contre l’Amiens AC en remplaçant, dès la 5e minute, Johann Carasso  expulsé. La saison suivante, il est titulaire à part entière de la formation rémoise avec à la clé le titre de champion de France de Ligue 2 et accession en ligue 1 dont il est l’un des grands artisans. En 2018-2019, Édouard Mendy devient le gardien ayant réalisé le plus de matchs sans prendre de but en Europe devant le gardien brésilien de Liverpool Alisson. Il suscitera l’intérêt de plusieurs clubs anglais de  la Premier League et Français de Ligue 1. Mais il choisira la Bretagne en s’engageant le 06 août 2019 pour 04 années avec le Stade Rennais.

Chelsea la consécration d’une carrière fulgurante 

Ses performances et sa côte le mèneront, une année plus tard à Londres plus précisément au Stamford Brigde sur recommandations de Petr Cech l’emblématique gardien tchèque en signant un contrat de 5 ans pour 25 M€ . Hasard ou coïncidence de l’histoire Mendy comme Cech sont arrivés à Chelsea en provenance du Stade Rennais.

Le 29 septembre 2020, il dispute son premier match avec les Blues contre Tottenham lors du 4e tour de League Cup. Avec Franck Lanpard son coach, il deviendra le gardien no 1 des Blues détrônant ainsi de la cage l’inamovible Espagnol  Kepa Arrizabalaga. Moins d’une année après son arrivée dans le quartier londonien de Fulham, Edouard Mendy jouera une finale de ligue des champions.  Une finale, comme il avouera, dont il avait toujours rêvé. Une finale qu’il a dédiée au peuple Sénégalais qui l’a adopté depuis sa première sélection en septembre 2018 chez les lions de la Teranga. Il faut dire que contrairement à ses cousins Benjamin et Ferland qui ont choisi la tunique bleue cocorico, il n’a pas hésité un seul instant à opter pour la sélection sénégalaise. Même s’il est vrai qu’un moment de sa carrière,  il devait porter lui aussi l’écusson du Coq chez les espoirs mais on lui avait préféré le Réunionnais Zacari Boucher, aujourd’hui en Grèce à l’Aris Salonique.

Troisième gardien africain à disputer une ligue des champions  

Edouard Mendy est ainsi le second gardien sénégalais à disputer une ligue des champions après Tony Mariuo Silva en 2004 avec Monaco et le troisième africain après le Zimbabwéen Bruce Grobbelaar avec Liverpool en 1985. Il souhaite surtout être le second sénégalais après Sadio Mané en 2018 avec Liverpool à être sur le toit de l’Europe.

Enfin même si Edouard n’est pas champion, les Mendy auront tout de même un beau champion dans la famille avec Benjamin qui évoluera dans le camp adverse de Manchester City. Comme quoi, une nouvelle fois, le nom Mendy est lié au football