FINALE DE LA COUPE D’AFRIQUE DES CLUBS CHAMPIONS CE SOIR À ALEXANDRIE / AL AHLY DU CAIRE – ES TUNIS :  AVANTAGE AUX EGYPTIENS

FINALE DE LA COUPE D’AFRIQUE DES CLUBS CHAMPIONS CE SOIR À ALEXANDRIE / AL AHLY DU CAIRE – ES TUNIS : AVANTAGE AUX EGYPTIENS

Publié le : / Par

La finale aller de la Ligue des champions opposera ce vendredi, à Alexandrie, deux clubs africains, habitués à cette compétition et il s’agit du redoutable  Ahly du Caire et de la courageuse Espérance de Tunis. Le match est prévu ce vendredi  à partir de 20h00 sur la pelouse du Stade Borj Al Arab à Alexandrie en Egypte.

L’arbitre international algérien Mehdi Abid Charef a été désigné par la Confédération africaine de football (CAF) pour officier cette finale aller de la Champions League africaine.

Al Ahly est à sa 12e finale alors que l’EST est à sa septième. C’est dire que l’histoire entre ces deux clubs et la Ligue des champions perdure en dépit du changement fréquent de leurs composantes.

D’aucuns spécialistes du football africain et particulièrement  de la Ligue des champions reconnaissent que cette finale s’annonce des plus palpitantes, bien que ce vendredi soir, il s’agit juste de la manche aller avant celle du retour bien décisive à Tunis dans une semaine exactement.

Pression sur les Egyptiens

Pour le match de ce vendredi, la pression serait sur les épaules des Egyptiens qui joueront devant leur public et sur un terrain qu’ils connaissent parfaitement.
Et c’est, paradoxalement, ce terrain qui a mis un peu de doute dans le camp des supporters du Ahly.

Le staff technique du Ahly avec à sa tête le coach Patrice Carteron doivent bien craindre un échec de leur équipe au vu de la dernière prestation peu rassurante de leur équipe, tenue en échec quelques jours plus tôt par l’équipe émiratie d’Al Wasl sur cette même pelouse du stade de Borj Al Arab : 2 à 2. D’ailleurs ces mêmes responsables, font remarquer que l’absence de quelques joueurs habituellement titulaires, n’explique pas à elle seule le semi échec de samedi dernier en coupe arabe des clubs champions.

Or, la dernière blessure du gardien de but Shenawy au cours de ce même match et l’absence d’Ali Maaloul et Junior Ajayi, font redouter le pire aux fans des Ahlaouis.

Aux dernières, nouvelles, les fans du Ahly apprennent avec satisfaction la récupération du gardien de but pour ce match aller d’importance en vue de prendre une option avant le match retour.

Un autre point pourrait jouer psychologiquement des tours aux joueurs de Carteron. Le cadre historique qui fait qu’Al Ahly a de tous temps battu l’EST y compris à Tunis même. Les résultats et les statistiques plaident largement en faveur d’Al-Ahly dans ses matches avec les clubs tunisiens notamment l’Espérance Sportive de Tunis qu’il est arrivé plusieurs fois à battre à Tunis même. Les deux victoires historiques d’Al-Ahly réalisées aux dépens de l’EST sont là pour en témoigner : il s’agit de la finale de la Champions League en 2012 (à Radès) (1-2) et en quart de finale de l’édition précédente (à Radès) également sur le même score.

Les Tunisiens restent confiants tout de même

Cette situation du côté égyptien devrait donc bien être saisie par les Tunisiens du coach  Mouïne Chaâbani. 
Il faut autant prudent qu’incisif lors des opportunités. En d’autres termes le coach Tunisiens travaille beaucoup le côté psychologique de ses joueurs pour avoir de l’audace dans cette première partie qui n’est point décisive, faut-il le faire remarquer.

D’ailleurs côté effectif, le seul joueur absent de ce voyage à Alexandrie est Maher Besseghaïer, blessé. Les  23 joueurs  qui se trouvent depuis mercredi en Egypte sont opérationnels. D’ailleurs, l’international algérien, Bellaili et ses coéquipiers sont unanimes à déclarer qu’ils vont à Alexandrie pour tenter une bonne option avant le match retour à Radès à Tunis dans une semaine exactement.

Une ultime séance d’entraînement etait prévue ce jeudi soir, à l’heure du match sur le terrain central du Stade Borj Al Arab pour procéder aux dernières retouches technique et tactique pour bien aborder cette premier manche.

L’ambiance au sein du groupe Tunisien est annonciatrice d’une grande confiance de Belaili et ses coéquipiers pour un bon résultat ce vendredi soir à Alexandrie pour une option avant le match retour décisif de vendredi prochain.

Cette première partie du sommet du football africain entre deux spécialistes de la Ligue des Champions bien passionnant à suivre sauf si l’enjeu prendrait le dessus sur le jeu…