Abel Parreira en conférence de presse

Finale Coupe du Brésil : Abel Ferreira l’entraîneur de Palmeiras en conférence de presse

Publié le : / Par

Abel Ferreira l’entraîneur portugais de Palmeiras a participé à la conférence de presse officielle qui précède la finale de la Coupe du Brésil. Tout s’est déroulé à l’Allianz Parque où va se disputer ladite finale.

Il s’est tenu à la veille de la finale de la Copa do Brasil, une conférence de presse à laquelle l’entraîneur de Palmeiras Abel Ferreira. La finale qui a lieu en effet le dimanche 7 mars à 18 h, clôt le calendrier 2020 du football brésilien. Abel Ferreira l’entraîneur portugais s’est félicité du résultat fait lors du match aller, à l’Arena do Grêmio, mais il s’est montré prudent.

«C’est ce que je veux, c’est ce que nos joueurs vont faire demain dans le match. Nous avons l’avantage, c’était notre intention. Quand on sortait pour jouer, le but était d’avoir un bon résultat là-bas pour décider à domicile. Nous avons l’expérience de Libertadores, ayant appris à la Coupe du monde des clubs. Nous devons utiliser cette expérience à notre avantage », a analysé Abel.

Grêmio est en regroupement à Atibaia, à 50 km de la ville de São Paulo, et a également été invité à la conférence, mais a choisi de n’envoyer personne. Le service de presse du club Rio Grande do Sul a envoyé une note indiquant que « cet après-midi, le programme aura une vidéo, une conférence et, plus tard, le voyage au SP. En conséquence, nous nous excusons sincèrement. Nous sommes dans les activités de la finale et, pour des raisons logistiques, nous ne pourrons pas être présents » a déclaré Grêmio.

Malgré l’avantage, Abel Ferreira sait que le scénario du match de ce dimanche présente bien des incertitudes, de quoi s’inquiéter:

« Je préfère regarder ce que nous avons fait avec Libertad. Nous avons obtenu un bon résultat là-bas; mais surtout, regardez quelle a été l’expérience de cette équipe cette année. L’expérience d’avoir gagné Paulistão, d’avoir perdu la Coupe du Monde, après avoir remporté les Libertadores. Nous devons utiliser cette image dans notre tête. Pour moi, le football est très simple », a déclaré Abel.

En préparation du match de ce dimanche, Abel Ferreira a prêché la prudence à Palmeiras, mais était plus préoccupé par sa propre équipe que par son adversaire.

Interrogé sur ce qu’il attend de Grêmio lors du match retour, le Portugais a préféré ne pas s’attarder sur les préparatifs de son rival:

« Je ne contrôle pas ce que fait l’adversaire. Je ne sais pas s’il est plus agressif ou moins. Je ne sais pas. Ce que je sais, c’est ce que Palmeiras doit se décarcasser. Nous allons presser nos adversaires, essayer de marquer des buts, être une équipe unie et compétitive quand on n’a pas le ballon. Et quand on a le ballon, être calme, calme pour trouver les moyens. Ce que je sais, c’est comment nous devons jouer », a-t-il dit.