Raja Club Athletic

Finale Coupe de la CAF : Le Raja Club Athletic veut ramener le trophée au Maroc

Publié le : / Par

Demain est un grand jour de foot africain avec la finale de la Coupe de la Confédération de la CAF qui se joue à Cotonou au Bénin. Le Raja Club Athletic fera face à la JS Kabylie pour la dernière bataille à la conquête du titre et les Marocains sont prêts pour ce derby du Maghreb, a assuré Lassaad Chabbi en conférence de presse d’avant-match ce vendredi.

C’est un Lassaad Chabbi plutôt tendu qui s’est présenté en conférence de presse ce vendredi avec à ses côtés le gardien de but Amir El Haddaoui. Quoique mécontent d’un petit souci technique, l’entraîneur du Raja Club Athletic assure que son équipe est prête pour remporter la finale.

« On a préparé notre match, on est là pour gagner. C’est bien que le match final c’est 50-50, mais on va tout faire pour gagner notre match. Le Raja a gagné beaucoup de matchs. Ils ont gagné trois fois la Champions League, ils ont gagné deux fois la coupe de la CAF, donc les joueurs ont beaucoup d’expérience. Demain c’est un match derby et on fera tout pour essayer de gagner notre match. », a déclaré l’entraineur.

Si le technicien tuniso-autrichien est fier d’être à cette finale avec les Aigles Verts, il est aussi content que ce match décisif se joue en une seule rencontre. « Moi j’étais pour qu’on joue comme en champions League en Europe où on doit jouer un match parce qu’en un match, il n’y a pas que quand tu encaisses un but ça fait deux donc c’est une bonne idée et j’espère qu’il reste. », a-t-il fait savoir.

Soulever une troisième Coupe de la Confédération, c’est le souhait du RCA. Pour le jeune gardien de but, Amir El Haddaoui, toutes les conditions sont réunies pour y arriver. « Toutes les conditions sont réunies pour remporter cette finale. Les gars sont concentrés, on est prêts tactiquement, physiquement, techniquement. On est très déterminé donc on espère ramener cette coupe chez nous au Maroc. », a déclaré le Marocain.

Pour l’histoire et pour le palmarès, les hommes de Lassaad Chabbi sont prêts à tout donner. « Les finales, on en joue pas tous les ans, sauf si le sort fait qu’on en joue. Dans une carrière de joueur, il faut tout donner. Les trophées remportés dans la carrière d’un joueur, c’est tout ce qui reste après. Plus il y a de finales, plus il y a d’histoires, plus il y a de palmarès. », a conclu El Haddaoui avant l’explication décisive qui les oppose aux Algériens de la JS Kabylie ce samedi à 19h GMT.