Kaizer chiefs

FIFA : Expiration de l’interdiction de recrutement des Kaizer Chiefs

Publié le : / Par

Ce jeudi constitue la date du jour où les Kaizer Chiefs d’Afrique du Sud, tous les associés et les fans du club ont tant attendu. C’est la fin de l’interdiction de recrutement prononcé par la FIFA en février 2020.

Le club des Amakhosi a été sanctionné d’une sanction de transfert sur deux fenêtres par l’instance dirigeante du football mondial, la FIFA. Le club sud-africain est accusé d’avoir enregistré de manière incorrecte Andriamirado ‘Dax’ Andrianarimanana, un international malgache qui, selon eux, n’avait pas de contrat régulier en août 2018.

Un peu plus d’un an après la prononciation de cette sanction, les Kaizer Chiefs peuvent signer de nouvelles recrues à nouveau. Selon Soccer Laduma, Brandon Petersen, Sifiso Hlanti, Kgaogelo Sekgota et Phathutshedzo Nange sont le quatuor Bidvest Wits qui a accepté des accords en octobre de l’année dernière, mais n’a pas pu être enregistré suite à l’échec de l’appel pour annuler l’interdiction de la FIFA.

Gavin Hunt, qui a entraîné les Clever Boys pendant 7 ans avant la vente du club il y a exactement un an, a joué un rôle majeur pour convaincre ses nouveaux employeurs de s’assurer leurs services. Selon des sources de Siya, Amakhosi a ensuite dû négocier pour qu’ils soient maintenus dans un autre club pour la saison et reviennent lorsque l’interdiction a été levée. Une date qui est désormais arrivée et ouvre un monde de possibilités pour les Chiefs.

Hunt est parti et le nouvel entraîneur Stuart Baxter doit déjà penser à sa prochaine saison avec une nouvelle équipe bien formée. L’Anglais devrait même déjà avoir une idée de ses projets pour les joueurs qui attireraient son attention. Eux qui sont actuellement en finale de la Ligue des champions de la CAF, une première fois historique de l’histoire du club sud-africain le plus populaire du pays.