Fédération Burkinabè de Football : Ousmane Sawadogo, une douzaine d’années de bons et loyaux services à la DTN

Fédération Burkinabè de Football : Ousmane Sawadogo, une douzaine d’années de bons et loyaux services à la DTN

Publié le : / Par

Un changement s’annonce à la direction technique nationale malienne. Ousmane Sawadogo, à ce poste depuis 2011, quitte ses fonctions. En attendant la nomination d’un nouveau patron des lieux, le désormais ex directeur technique national a adressé ses remerciements aux différents acteurs à tous les étages du football malien et a formulé des vœux.

Appelé à d’autres fonctions au plan africain, Ousmane Sawadogo a annoncé sa démission du poste de directeur technique national de la Fédération Burkinabè de Football. Celui qui aura passé près d’une douzaine d’années à la tête de cette structure chargée de la politique sportive de son pays a jeté un coup d’œil dans le rétroviseur et vu les résultats probants, il nourrit des espoirs pour des lendemains meilleurs pour le football malien.

« Merci effectivement à tous ceux qui ont décidé de me confier cette responsabilité. Je voudrais citer particulièrement les présidents successifs de la FBF à savoir Mr Zambendé Théodore SAWADOGO, Colonel Sita SANGARÉ et Mr Lazare BANSSE », s’est d’abord fendu Ousmane sur sa page Facebook avant d’adresser également sa gratitude « aux Ministres des sports successifs qui sont : Colonel Mori Arzouma Jean-Pierre PALM, Colonel Yacouba OUEDRAOGO, Colonel David KABRÉ, Dr Tahirou BANGRE et El Hadj Daouda AZOUPIOU ».

L’équipe nationale étant le reflet des efforts consentis des uns et des autres, l’ex DTN a retracé le bilan de sa collaboration avec la faîtière du football national.

« Votre soutien a permis au peuple burkinabè de vivre de 2011 à 2020, la décennie la plus prolifique de l’histoire de notre football avec sept (07) médailles engrangées (03 en or, 03 en argent et 01 en bronze) aux plans régional et continental. Mieux, chacune des sélections nationales, des Étalons Cadets (U17) jusqu’aux Étalons A, en passant par les Étalons Juniors (U20), les Étalons Olympiques (U23) et les Étalons Locaux a remporté au moins une médaille », a rappelé Sawadogo.

Avec son concours et celui de tous les acteurs les Étalons A ont établi un nouveau record du nombre de participations à une phase finale de la CAN, entre 2010 et 2017. En faisant un clin aux différents sélectionneurs du pays, VIERA (Portugal), Paul PUT (Belgique) Paulo Duarte (Portugal), Brama TRAORÉ (Burkina Faso) et Oscar BARRO (Burkina Faso), Ousmane Sawadogo a relevé les initiatives entreprises par les plus hautes autorités du pays pour le football qui l’obligent à formuler des vœux.

« Cela nous interpelle tous à poursuivre et renforcer nos efforts dans les domaines clés qui sont essentiellement, la formation des entraîneurs et des joueurs talentueux, la consolidation de la pyramide des compétitions, la viabilisation de nos académies sport-études d’élite, la valorisation de la Direction Technique Nationale mais aussi, la professionnalisation de l’environnement de nos différentes sélections nationales de même que celui de nos clubs », souhaite le dirigeant sportif.