Fédération algérienne de football  Dissolution automatique du bureau fédéral 

Avec la démission de Rachid Gasmi, le nombre de membres du bureau fédéral ayant quitté leurs fonctions s’élève à sept, d’où la dissolution automatique de cette structure.

Avatar de Merzak Tigrine Par 08/05/2022 - 14:11
Fédération algérienne de football   Dissolution automatique du bureau fédéral 

Le bureau fédéral de la fédération algérienne de football est dissous de facto, suite à l’annonce ce dimanche de la démission de Rachid Gasmi, rapportée ce dimanche par plusieurs sources. Il s’agit de la septième démission depuis l’élection il y a un an de Charaf-Eddine Amara à la présidence de la FAF avec les membres de ce bureau fédéral. Pour rappel, quatre membres, que sont Amar Bahloul, Dr Yacine Benhamza, Djilali Touil et Rachid Oukali, qui tombaient sous l’effet du décret ministériel interdisant le cumul des fonctions électives, avaient fait le choix de rejoindre leurs ligues respectives et quitter le bureau fédéral. Mouldi Aissaoui est suspendu à titre conservatoire pour non respect de l’obligation de réserve. Un autre membre avait quitté ses fonctions en début de mandat. Désormais, plus de la moitié des membres élus du bureau fédéral sont démissionnaires, d’où la dissolution automatique de cette structure exécutive de la fédération algérienne de football conformément à ses statuts stipulant cette disposition réglementaire dans ce cas précis. Il y a lieu de rappeler qu’une assemblée générale élective est programmée pour le 7 juillet prochain pour élire un nouveau président et un bureau fédéral de la fédération algérienne de football, à moins que Charaf-Eddine Amara ne se rétracte et renonce à sa démission devant les membres de l’assemblée générale ordinaire le mois prochain.

LIRE AUSSI:   Mercato : Christian Gomis approché par Toulouse
Avatar de Merzak Tigrine
Juriste de formation (licence en droit) et études en interprétariat (français-allemand-arabe). Journaliste (27 ans) au quotidien algérien Liberté. Couverture de trois jeux olympiques (Atlanta 1996, Athènes 2004 et Pékin 2008), et championnat du monde d'athlétisme (Edmonton 2001), jeux africains Harare 1995.
Nos recommandations: