FECAFOOT

FECAFOOT : Le nouveau président sera élu en octobre 2021

Publié le : / Par

Seidou Mbombo Njoya,  le président par intérim de l’instance faîtière du football camerounais vient de rendre public à travers un communiqué de presse,  le chronogramme arrêté dans le cadre du processus électoral à la tête de l’institution.

Après la décision du Tribunal arbitral du sport (TAS) du 15 janvier 2021 annulant le processus électoral ayant conduit Seidou Mbombo Njoya et son comité exécutif à la tête de la Fédération camerounaise de football,  la Fédération internationale de football association ( FIFA), conformément aux recommandations de la juridiction sportive avait décidé de maintenir l’équipe en place pour gérer les affaires courantes et organiser de nouvelles élections. Longtemps attendu par les acteurs du football camerounais,  le chronogramme arrêté par le Comité exécutif et validé par la FIFA dans le cadre de ce processus électoral a enfin été rendu public ce mercredi 16 juin 2021 par le patron de l’instance,  à travers un communiqué de presse.

Il prévoit l’organisation en juillet 2021 de l’assemblée générale d’adoption des textes de même que l’élection des membres des commissions indépendantes et des organes juridictionnels. L’élection des exécutifs des Ligues départementales et des Ligues régionales ainsi que des délégués à l’assemblée générale de la FECAFOOT aura lieu respectivement en août et en septembre alors que l’élection du président et des membres du Comité exécutif de la FECAFOOT clôturera le processus en octobre 2021.  » La FECAFOOT invite l’ensemble des acteurs à se mobiliser pour que dans la sérénité,  le dialogue et la concorde,  prévale l’intérêt Supérieur de notre pays,  le Cameroun.  Elle s’engage à communiquer en temps utile les modalités liées aux opérations d’adoption des textes et d’organisation des élections  » , invite Seidou Mbombo Njoya.

La FECAFOOT apprend par ailleurs que les projets de Statuts, Code électoral et Codes éthiques à la FIFA par le Comité exécutif transitoire ont été approuvés le 11 juin 2021.

C’est donc reparti pour de nouvelles joutes électorales à la tête d’une institution qui n’a pas connu de stabilité au niveau  de son exécutif depuis 2013 et l’embastillement de l’ex président Iya Mohamed pour des faits présumés de détournement de deniers publics à la tête de la Société de développement du Coton (Sodecoton)  basée à Garoua. Les deux dirigeants élus après lui ( Tombi A Roko Sidiki et Seidou Mbombo Njoya) ont vu leurs élections annulées par le Tribunal arbitral du sport,  saisi par un collectif de dirigeants de clubs amateurs.