Joseph Feutcheu

FECAFOOT : La candidature de Samuel Eto’o en suscite d’autres

Publié le : / Par

Quelques heures après avoir annoncé sa candidature pour l’élection à la présidence de la fédération camerounaise de football, le capitaine de l’armée à la retraite Joseph Feutcheu a, lui, également fait part de son intention de briguer un mandat à la présidence de la ligue régionale de football de l’Ouest Cameroun.

Il a attendu jusqu’au moment où l’ancien buteur des Lions Indomptables s’est déclaré candidat pour l’élection à la faîtière du football camerounais,  pour lui aussi se lancer dans la course pour la présidence à la ligue régionale de football de l’Ouest.

 »J’ai appris qu’il y a un valeureux fils de notre pays, Samuel ETO’O Fils qui est candidat. J’ai dit mais ça c’est l’aubaine. Dieu a vraiment béni notre pays. Normalisation et tout cela, c’était pour se remplir les poches. Samuel ETO’O connait le football, il a élevé notre football. Le drapeau Camerounais a flotté au sommet du football Africain, au sommet du football mondial grâce à Samuel ETO’O. Il y’a aussi Roger MILLA mais c’est Samuel ETO’O qui a eu le courage de postuler pour redresser le football, a indiqué Joseph Feutcheu avant de révéler. C’est cela qui m’encourage à venir me présenter puis lui montrer quelle est la manière que j’utilise pour que le football de l’Ouest soit puissant.  »

Le patron du club de l’Elite One, Djiko FC, veut retrouver un poste qu’il avait déjà occupé par le passé. Il soutient également sa volonté de retourner aux affaires par la situation morose du football dans cette partie du Cameroun.  » Notre région de l’Ouest a accumulé beaucoup de résultats négatifs. Et moi en tant que fils de l’Ouest ça m’a fait mal. Je suis venu redresser le bateau comme je l’ai fait il y’a 5 ans de cela. J’avais fait monter 5 équipes en division supérieure. Depuis que je suis parti, j’espérais que les jeunes qui sont là pouvaient faire mieux. Mais c’est plutôt la catastrophe », regrette-t-il chez nos confrères de relais237.com.

Les élections dans les ligues régionales de football sont prévues pour le 1er novembre prochain. Joseph Feutcheu aura forcément en face le président sortant, François Kouedem, qui est un soutien de Seidou Njoya, l’actuel président de la FECAFOOT.