Exclusif le DTN du Togo à AFU. Gneni Sebabi:  » Un bilan mitigé de la participation aux éliminatoires de la CAN U20″ 

Exclusif le DTN du Togo à AFU. Gneni Sebabi:  » Un bilan mitigé de la participation aux éliminatoires de la CAN U20″ 

Publié le : / Par
Les juniors togolais ont prit part au tournoi qualificatif de l’UFOA-B U20 au Bénin la semaine dernière. Logés dans le groupe A du pays hôte le Bénin, le Burkina Faso et le Niger, le Togo n’a pas pu atteindre le second tour de la compétition avec ses deux points pris en trois sorties. Au cours d’un entretien exclusif accordé à africafootunited, le directeur technique national du Togo Gneni Sebabi est revenu sur le bilan de la participation des juniors togolais au Bénin et sur les perspectives d’avenir.
Après les stages de Lomé et du Maroc, les Éperviers juniors semblaient prêt pour relever les défis au Bénin. Confrontés donc aux dures réalités du terrain, les hommes du coach Jonas Komlan vont échouer lors de la phase du groupe. Le directeur technique national parle d’un bilan mitigé :
Quelque part c’est un bilan un peu mitigé parce qu’on n’a pas atteint l’objectif qui est d’atteindre au moins la finale. Donc on n’est pas satisfait puisque c’était possible quand vous voyez les résultats des matchs qu’on a joué on a perdu sur 3 matchs, un match et fait 2 matchs nuls ça veut dire qu’on pouvait passer le cap des éliminatoires et aller au cap des demi-finales pourquoi pas aller en finale c’est là un peu la déception parce qu’on avait tout les moyens pour y arriver mais je pense que c’est une leçon qu’on a tiré et une expérience et que pour les prochaines fois on verra comment organiser le staff pour atteindre son objectif » a déclaré le DTN Gneni Sebabi. Plus loin, il est revenu sur les points positifs de cette participation :
« Mais ce qui est positif ici c’est que vous allez comprendre que dans le fond du jeu tout ceux qui ont suivi ces jeunes ont senti que ces jeunes ont vraiment mouillé le maillot malgré la différence d’âge qui les sépare des autres équipes, ils ont essayé de tenir la dragée haute. Ils ont même bien joué sur 2 match contre le Burkina Faso et le Niger, ils ont bien développer du bon football mais malheureusement notre problème est toujours crucial la finition. On n’a pas pu gagner et aller en demi-finale » a-t-il déploré.
La page de l’UFOA-B U20 tournée, la direction technique Nationale se planche déjà sur l’avenir :
Nous allons reprendre le travail avec l’ensemble du staff technique qui sera appuyer par la direction technique nationale. Nous allons organiser la détection pour détecter ceux qui pourront compétir l’année prochaine parce que chaque année pour les U20, il y a la compétition UFOA donc l’année prochaine on va encore recompetir donc il est question rapidement de garder l’ossature de ceux qui vont rester dans l’âge et maintenant rapidement aller chercher d’autres pour renforcer cette équipe qui a besoin d’une continuité parce qu’on ne va pas relâcher. La fédération a promis de garder cette ossature pour que le travail puisse commencer rapidement et qu’on puisse l’année prochaine s’inspirer de l’expérience de cette année et aller de l’avant » a-t-il souhaité.
Plus loin le directeur technique national n’a pas manqué l’occasion de placer un mot à l’endroit de l’équipe nationale cadette qui se prépare pour le tournoi qualificatif de l’UFOA-B U17 à Lomé :
« Aujourd’hui je peux dire que les U17 sont en pleine préparation parce que depuis que les U20 ont commencé eux aussi ont commencé parce que la dérogation a été spécifiée par le gouvernement à toutes les équipes nationales y compris les U20, U17 et puis les A’ dirigé par Abalo Dosseh donc je pense qu’on s’abstient au travail. Eux ils ont encore un peu de temps pour mieux se préparer aujourd’hui encore ils sont en mise au vert à Kpalimé dans le cadre de ces préparations donc je pense que l’esprit d’équipe est là, les jeunes sont là et les coachs aussi sont là entrain de s’atteler de leur donner tout ce qu’il faut pour vraiment sortir de cette compétition la tête très haute »