Gernot Rohr

Exclusif – Gernot Rohr (coach Nigéria) : « La défaite contre la RCA a été difficile à avaler »

Publié le : / Par

Contre toute attente, l’équipe du Nigéria s’est inclinée jeudi à Lagos face à la modeste formation de la République centrafricaine, en marge de la troisième journée des éliminatoires du Mondial Qatar 2022 dans le groupe C. Une défaite amère pour les Super Eagles qui ont eu du mal à s’en remettre. Arrivés à Douala  samedi matin pour la manche retour prévue ce dimanche 10 octobre 2021 au Stade de Japoma, Gernot Rohr et ses poulains n’ont qu’une idée en tête : laver très vite cet affront. Dans un échange exclusif avec Africafootunited.com, le technicien allemand a accepté de revenir sur ce revers historique. Il plante également le décor au sein de son groupe à quelques heures de ce match retour crucial.

Comment s’est passé le voyage de Lagos à Douala, est-ce que cela s’est passé dans de très bonnes conditions ?

Oui, on a fait un voyage d’une heure et demie en avion depuis Lagos, on est arrivés autour de midi ici à Douala. On a pu faire la reconnaissance du terrain. C’est un très bon terrain, malgré le match du Cameroun qui s’y est joué hier. Je dois dire, une superbe pelouse, les conditions, les infrastructures maintenant au Cameroun nous font jalouser au Nigéria parce qu’on n’a pas tout ça. Aussi pour le tirage au sort de la CAN, nous sommes allés visiter les stades de Yaoundé, les deux (Stade Ahmadou Ahidjo et stade d’Olembe, NDLR) sont magnifiques aussi de même que Garoua dans le Nord où nous seront basés pendant la CAN pour jouer nos matches contre l’Egypte, le Soudan et la Guinée Bissau. C’est aussi de très bonnes conditions d’entraînements, également de logement dans les hôtels, les stades, c’est de ça qu’on a besoin en Afrique, de bonnes structures.

Coach, avez-vous déjà digéré la défaite surprise que vous avez eue contre la République centrafricaine ?

Ce n’est pas encore tout à fait digéré. Je crois qu’il faut un autre match demain pour pouvoir digérer ça. Ça a été une défaite amère, difficile à avaler, contre le cours du jeu… Il y avait un penalty pour nous qui n’a pas été donné, avec une main. Tout ça, c’est des choses qu’il faut oublier après et ensuite se concentrer sur le deuxième match qui vient heureusement très vite, comme ça, on pourra mieux digérer cette défaite.

Est-ce que l’effectif est complètement apte pour pouvoir aborder le match, y a-t-il des blessés à l’infirmerie ?

Les deux blessés que j’avais, ont récupéré, c’est-à-dire Onuachu et Kelechi Iheanacho. Ils sont  maintenant prêts, ils vont pouvoir, dans les 23, participer ou donner un coup de main, soit au début ou en cours de match. J’aurai tout le monde à ma disposition.

Y aura-t-il des changements par rapport à l’équipe qui a commencé contre la RCA ?

Il y aura des changements par rapport à l’équipe qui a commencé à Lagos. Forcément, on va rafraîchir un peu l’équipe et on va essayer d’apporter un plus par rapport au premier match.

Est-ce que cette défaite face à la RCA, une petite nation de football, n’est pas de nature à faire douter votre effectif ? Est-ce que vous travaillez à remonter le moral des joueurs par rapport à tout cela ?

C’est des choses qui arrivent, de perdre un match contre une équipe supposée faible. Il faut être costaud, il faut tirer des leçons de cela et tout de suite, réagir. Ce n’est pas facile, je vous avoue qu’on n’a pas beaucoup dormi la nuit d’après le match, aucun de nous mais, on a l’occasion maintenant de se racheter, il ne faut pas la rater…