Exclu – Ouorou Djalilou :  » C’est une bonne idée d’avoir reconduit Dussuyer « 

Exclu – Ouorou Djalilou :  » C’est une bonne idée d’avoir reconduit Dussuyer « 

Publié le : / Par

Jeune prometteur du football béninois, Ouorou Djalilou est devenu un cadre chez les Dragons de l’Ouémé. Un club mythique du Bénin qui a manqué d’accrocher le titre cette saison. Dans un entretien accordé à notre rédaction, l’arrière gauche est revenu sur sa saison en club et l’élimination des Ecureuils du Bénin de la course à la CAN 2021.

Commençons par votre bilan de la saison écoulée avec les Dragons. Le titre, c’était votre objectif mais vous l’avez manqué. 

« Effectivement, on avait pour objectif le titre mais malheureusement on l’a raté de justesse par quelques contre-performances vous aviez dû constater. C’est dommage mais nous somme fières ».

L’objectif n’a pas été atteint. Mais sur le plan individuel, êtes vous satisfait?

« Je pense que j’ai fait une très bonne saison. J’ai pu aider l’équipe avec mon apport même si ça n’a pas suffi pour le titre ».

L’une des bonnes nouvelles de votre saison, c’est la convocation en équipe nationale avec les Écureuils avec à la clé une titularisation face à la Zambie en amical. Comment l’aviez-vous vécu?

« C’est toujours une fierté d’être appelé en équipe nationale. Et cette titularisation contre la Zambie m’a fait du bien. C’était mon baptême de feu et je pense que ça n’a pas été mal car c’était ma première titularisation avec les A. Il y avait un peu de stress au début mais après j’ai pris confiance et j’espère que ça va continuer pour le meilleur ».

La complicité avec les aînés du groupe comment ça s’est fait, même si vous êtes déjà habitué à être au contact de certains?

« Tout était parfait car les grands frères, je dirai plutôt les cadres, m’ont toujours bien accueilli en plus avec beaucoup de bons conseils ».

C’était quoi le discours du sélectionneur Michel Dussuyer avant votre première titularisation face à la Zambie?

« Le coach comme toujours m’a donné cette confiance. Il m’a juste dit de jouer comme je sais le faire et d’être relax ».

A Conakry face à la Sierra Leone pour le dernier match des éliminatoires de la CAN 2021, le coach a décidé de vous laisser au banc au profit de Bourou Samadou. Une déception?

« Je suis bien conscient que pour m’imposer en sélection, il faut que je travaille encore et encore, surtout mon apport offensif, et d’être plus décisif dans mes intentions ».

Et à l’arrivée, vous êtes finalement éliminés après une courte défaite 1-0. 

« C’était vraiment une chose que je n’ai pas pu digérer jusqu’à aujourd’hui. Mais après tout, c’est le football. Nous allons revenir plus forts car il y a les éliminatoires de la coupe du monde 2022 »

Pensez-vous comme Michael Poté que le Bénin ne méritait pas la qualification?

« Bah le grand frère Mika a parlé et je pense qu’il a raison. Mais tout le monde était plus que déçu car on avait vraiment à cœur d’aller à cette CAN. Mais le sort a décidé autrement ».

Après l’élimination, des rumeurs ont fait état de ce que le groupe est arrivé à Conakry divisé à cause de quelques tensions internes. Vous confirmez?

« Pour moi, ce n’était rien de grave. Le groupe vivait bien et était vraiment conscient et concentré pour l’échéance. Mais malheureusement… ».

Et qu’en est-il des rumeurs relatives à une histoire de femmes qui auraient été hébergées par certains dans leur chambre d’hôtel?  

« Ce n’est pas vrai. C’est vraiment dommage de pouvoir écouter ces genres de rumeurs, c’est incompréhensible »

Désormais, le Bénin est tourné vers les éliminatoires de la Coupe du Monde 2022. Michel Dussuyer est reconduit avec pour objectif la qualification à ce rendez-vous au Qatar. Vous y croyez?

« Pour moi, c’est une très bonne idée de l’avoir reconduit. En football, rien n’est impossible… on va s’y mettre dedans à fond »