Sylvain Ripoll

Euro Espoirs : Élimination des Bleuets, Sylvain Ripoll exprime son regret

Publié le : / Par

Le sélectionneur de l’équipe de France Espoir, Sylvain Ripoll, a exprimé son regret et sa déception après l’élimination de son équipe par celle des Pays-Bas, en quarts de finale de l’Euro Espoir. Les Bleuets ont perdu le match ce lundi, par deux buts à un.

Les Bleuets se sont fait éliminer en toute fin de partie face aux Pays-Bas, lors des quarts de finale de l’Euro Espoir lundi dernier sur un score de 2 buts à 1. Alors que l’équipe de France Espoir menait au score, les hollandais ont renversé la situation en deuxième partie pour sortir les Bleuets impuissants. Une désillusion totale pour l’équipe de Sylvain Ripoll qui était pourtant une candidate sérieuse au titre.

« On prend le deuxième à la 93e sur un truc improbable alors que l’on pensait qu’ils étaient en train de flancher. C’est regrettable. Le verdict est tombé du mauvais côté pour nous ce soir. On a probablement pas fait ce qu’il fallait pour aller plus loin », a déploré Sylvain Ripoll avant de revenir sur l’analyse de la rencontre : « C’est forcément une énorme déception. Le football est parfois paradoxal. Nous n’avons pas réalisé une bonne première mi-temps, où on a manqué de maîtrise, et nous étions malgré tout devant au score. Au contraire, je trouve que notre deuxième période a été très consistante. On a corrigé les choses, on a fait reculer cette équipe des Pays-Bas (…) on prend deux buts sur cette mi-temps alors que le rapport de forces était clairement en notre faveur ».

Plus loin, Sylvain Ripoll confirmait la déception de ses joueurs à l’issue du match : « Les joueurs ressentent beaucoup de frustration et d’agacement. Avec la deuxième mi-temps que l’on a livré, cette qualification nous tendait les bras. Elle nous a échappé parce qu’on a manqué de justesse dans nos occasions, que nous n’avons pas su convertir, et on n’a pas non plus fait ce qu’il fallait défensivement pour ne pas encaisser ce deuxième but. A chaque fois qu’il y a une compétition, il y a des enseignements à tirer, dans un sens ou dans l’autre. On va réfléchir à tête reposée (…) Mais déjà, il va falloir digérer. C’est difficile de perdre ce match dans ces conditions », a conclu le sélectionneur Sylvain Ripoll sur le site de la FFF.